Tous aux abris, la vague de froid est de retour (au moins jusqu’à mardi)

METEO Les températures pourraient chuter jusqu’à -6° dans certains coins de France…

20 Minutes avec AFP

— 

Les gens sortent couverts pour affronter le froid.
Les gens sortent couverts pour affronter le froid. — EREZ LICHTFELD/SIPA

(Re)sortez les écharpes épaisses. Les températures vont chuter de manière marquée à partir de ce samedi sur une moitié nord/nord-est de la France, avec quelques flocons notamment dimanche, a-t-on appris vendredi auprès de Météo France.

>> A lire aussi : VIDEO. Vague de froid: Tombe-t-on plus malade quand les températures sont glaciales?

Une masse d’air froid venue de Finlande et du nord-ouest de la Russie va faire baisser brutalement le thermomètre, qui devrait atteindre son plus bas lundi (-3° de minimale au nord). Cela s’accompagnera d’une perturbation et de vent, avec parfois un peu de neige en plaine. Les températures devraient ensuite remonter doucement durant la semaine, pour retrouver des normales de saison à l’approche du week-end prochain.

 

Le mercure pourra chuter jusqu’à -5 ou -6

Avec le froid progressant par le nord, les quelques précipitations seront neigeuses le long des frontières du nord et du nord-est. En cours de journée, ce samedi, le temps couvert et faiblement pluvieux persistera des côtes de la Manche au Nord-Est avec toujours un risque de flocons en plaine, du Nord-Pas-de-Calais au nord de l’Alsace.

Dimanche le froid gagnera une grande moitié nord, avec des gelées le matin (-2 à Metz, Nancy, Strasbourg, -3 à Lille). Lundi et mardi le mercure pourra chuter jusqu’à -5 ou -6 localement sur cette large portion du pays.

Bien en-dessous des normales de saison

Avec des maximales dimanche de 4°C au nord, 10°C au sud, et lundi de 4°C au nord et 9° au sud, le pays sera ainsi bien en-dessous des normales de saison (13 au nord, 16 au sud), note le prévisionniste Frédéric Nathan. Le vent devrait en outre accentuer la faiblesse des températures ressenties.

>> A lire aussi : Coup de froid puis vague de froid... Les températures glaciales s'installent jusqu'à la fin du mois

« Mais on est encore très loin des records » de froid, nuance le prévisionniste. En mars « cela arrive assez régulièrement, même si on commençait à s’habituer à la douceur puisque début mars a été plutôt au-dessus de la moyenne » de saison.