VIDEO. Rennes: Les bus électriques de Bolloré débarquent en ville

TRANSPORTS Deux bus sont en démonstration toute la semaine avant leur mise en service sur la ligne 12 en avril...  

Jérôme Gicquel

— 

En démonstration toute la semaine à Rennes, les premiers Bluebus seront mis en service sur le réseau rennais courant avril.
En démonstration toute la semaine à Rennes, les premiers Bluebus seront mis en service sur le réseau rennais courant avril. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Les deux premières modèles du Bluebus sont en démonstration toute la semaine à Rennes dans le cadre de l’événement InOut.
  • Ils entreront en service dès le mois prochain sur la ligne 12.
  • D’ici 2030, la métropole souhaite convertir toute sa flotte de bus à l’électrique.

« C’est quoi ce nouveau bus ? Je ne l’avais encore jamais vu ». Sur la place de la République à Rennes, le bus électrique Bluebus du groupe Bolloré ne passe pas inaperçu ce mercredi après-midi. Pendant cinq jours, le nouveau véhicule va se balader dans les rues de la capitale bretonne pour des démonstrations gratuites  dans le cadre de l’événement InOut consacré aux mobilités numériques.

Un test grandeur nature pour ce bus, issu d’un partenariat d’innovation entre le groupe Bolloré et Rennes Métropole, qui est fabriqué sur le site d’Ergué-Gabéric dans le Finistère. A partir du mois d’avril, les deux premiers exemplaires seront mis en service sur la ligne 12 du réseau Star. Cinq autres bus arriveront d’ici l’été avec un déploiement progressif sur la ligne 6.

>> A lire aussi : Pollution, embouteillages, covoiturage... A quoi ressembleront les transports du futur à Rennes?

« Ces bus de 12 mètres peuvent accueillir 89 passagers et disposent d’une autonomie de 200 kilomètres environ. Un système de charge sera installé en bout de ligne avec une charge qui prendra de cinq à dix minutes », précise Marie Bolloré, qui dirige l’activité véhicules électriques du groupe.

Tous les bus à l’électrique à l’horizon 2030

Plus silencieux et écologiques, ces bus électriques vont rapidement s’installer dans le paysage à Rennes. La métropole a en effet annoncé en avril 2016 son intention de convertir l’ensemble de sa flotte de bus diesel à l’électrique à l’horizon 2028-2030. Une annonce ambitieuse et aussi un beau challenge pour les constructeurs qui vont devoir travailler sur des bus électriques de 18 mètres de long. « Cela représente 90 % des bus de notre flotte », souligne Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole.

Avec un temps d’avance sur ses concurrents, le groupe Bolloré déploiera ses bus articulés dès l’an prochain. « Mais cela ne signifie pas pour autant que Bolloré fabriquera tous les bus rennais, il y aura pour cela un appel d’offres », précise-t-on à la métropole.