Les infos immanquables du jour: L’Amnesia, l’actrice Mylène Farmer et le laboratoire de Google

INFOS Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce lundi 12 mars...

Armelle Le Goff
Laeticia Hallyday dont le père est propriétaire de l'Amnesia, la très fameuse discothèque du Cap d'Agde. Credit: KELA/Broadimage/SIPA/
Laeticia Hallyday dont le père est propriétaire de l'Amnesia, la très fameuse discothèque du Cap d'Agde. Credit: KELA/Broadimage/SIPA/ — SIPA

Que vous soyez à Chartres ou à Mayenne, c'est l'heure des immanquables. 

L'article le plus lu du jour: Les secrets du succès de l'Amnesia, la discothèque de la famille de Laeticia Hallyday

Les tumultes autour de la succession de Johnny Hallyday ont mis en lumière, depuis plusieurs semaines, la belle-famille du chanteur, le clan Boudou. Au cœur du business de ces Héraultais, il y a notamment l'Amnesia, empire de la nuit au Cap d’Agde, sur la très touristique Île des loisirs, qui accueille chaque été des milliers de fêtards. Pour tout savoir sur ce lieu, c'est par là. 

L'article le plus partagé du jour: Du «Père Noël est une ordure» à «Ghostland»... Mylène Farmer a toujours joué la comédie

Un break remonte une route, en pleine cambrousse canadienne. Pauline conduit ses deux filles dans leur nouvelle maison. Ainsi commence Ghostland, le film de Pascal Laugier qui sort ce mercredi. Une entame tout ce qu’il y a de plus banale sauf que c’est Mylène Farmer qui se trouve au volant. La surprise de voir la star sur grand écran s’estompe assez rapidement. Son jeu, en retenue, apporte une salvatrice douceur dans un thriller horrifique qui ne lésine ni sur la brutalité, ni sur les scènes anxiogènes. Au sentiment d’incongruité, vite balayé, succède une évidence : l’artiste semble parfaitement à sa place ici, son visage et sa silhouette si familiers s’affirmant comment éminemment cinégéniques. Un article à lire en intégralité par ici. 

L'article le plus à lire du jour: Laboratoire de Google: «L’IA soulève des problèmes beaucoup plus concrets que celui des robots-tueurs»

En ouvrant son deuxième centre européen consacré à l’intelligence artificielle (IA) à Paris,Google prouve - après Facebook - que la France est « ze place to be » quand on parle d’IA. Si Olivier Bousquet, directeur de recherche en machine learning à Zurich qui prend la direction du projet, s’interdit de crier « cocorico », il se félicite de l’écosystème hexagonal.  Une interview à lire là.