C'est l'heure du BIM: Haro sur les inégalités, course à la tête du PS et procès du «sous-marin danois»

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Le gouvernement a commencé à dévoiler mercredi des mesures pour faire progresser l'égalité femmes-hommes, «grande cause du quinquennat».
Le gouvernement a commencé à dévoiler mercredi des mesures pour faire progresser l'égalité femmes-hommes, «grande cause du quinquennat». — SUPERSTOCK/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Inégalité hommes-femmes : Les écarts de salaires trop importants seront sanctionnés à partir de 2022

Égalité professionnelle, violences sexuelles… Le gouvernement a commencé à dévoiler mercredi des mesures pour faire progresser l’égalité femmes-hommes, « grande cause du quinquennat », à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars. Première mesure énoncée par le Premier ministre mercredi : les entreprises de plus de 50 salariés présentant des écarts « injustifiés » de salaires hommes-femmes seront sanctionnées à compter de 2022. Cette amende pourra aller jusqu’à 1 % de leur masse salariale.

>> A lire aussi : Pénicaud veut supprimer d'ici 2022 l'écart de salaire hommes-femmes à travail égal

Parti socialiste : Que faut-il retenir du débat entre les candidats pour la tête du PS ?

Les quatre candidats au poste de premier secrétaire du PS s’affrontaient ce mercredi soir sur LCI et RTL (en partenariat avec Le Figaro). Si par malheur, vous n’avez pas pu regarder l’émission, pas de panique ! 20 Minutes vous raconte les moments importants de cette émission ayant opposé les députés Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas, et l’eurodéputé Emmanuel Maurel.

>> A lire aussi : Notre bingo des phrases que vous avez forcément entendues lors du débat

Affaire du sous-marin danois : ouverture du procès de Peter Madsen

Le procès de l’année au Danemark s’ouvre ce jeudi avec, sur le banc des accusés, l'« inventrepreneur » Peter Madsen, jugé pour le meurtre à bord de son sous-marin de la journaliste suédoise Kim Wall en août 2017. L’audience doit se dérouler au tribunal de Copenhague, en présence de proches de la victime et de nombreux journalistes danois et étrangers, par l’exposé des faits, particulièrement macabres. Le procureur Jakob Buch-Jepsen a déjà annoncé son intention de requérir la prison à vie à l’encontre de Madsen, par ailleurs poursuivi pour atteinte à l’intégrité d’un cadavre et agression sexuelle dans la même affaire.