Haute-Saône: Les gendarmes contrôlent la passagère, il s'agissait d'une poupée gonflable

INSOLITE Les gendarmes de Haute-Saône ont eu une drôle de surprise lors d’un contrôle routier…

G.V.

— 

Une poupée gonflable comme passagère. Capture d'écran de la page Facebook de la gendarmerie de la Haute-Saône.
Une poupée gonflable comme passagère. Capture d'écran de la page Facebook de la gendarmerie de la Haute-Saône. — Gendarmerie de la Haute-Saône Facebook capture d'écran

C’est un contrôle routier qui a fait pschitt et tout ce que l’on peut dire c’est que l’automobiliste ne s’est pas dégonflé. Les faits remontent à dimanche, en milieu d’après-midi. Alors que les gendarmes d'une communauté de Brigades de Haute-Saône effectuaient des contrôles routiers à un rond-point près de Lure, les militaires ont été intrigués par « la passagère » d’un véhicule, rapporte l'Est Républicain.

Le véhicule intercepté, les militaires ont pu constater, avec le sourire, que la passagère n’était en fait qu’une poupée gonflable. Le jeune conducteur a expliqué qu’il s’agissait d’une plaisanterie.

>> A lire aussi : Silicone et essuie-tout… «20 Minutes» a visité à Paris la première maison close de poupées sexuelles

Amusés, l’histoire a fait le tour de la caserne et la gendarmerie a mis un post sur leur page Facebook où il est notifié, non sans humour, qu’aussi surprenant que cela puisse paraître, la passagère « était en règle au regard du Code de la route puisque porteuse de sa ceinture de sécurité » et d’affirmer « qu’une carrière de gendarme permettrait parfois d’écrire un livre. »