Les infos immanquables du jour: La guerre Hallyday, plastique à Bali et Trump et les «dictateurs africains»

INFOS Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mardi 6 mars... 

Armelle Le Goff

— 

Laeticia et Johnny Hallyday à Los Angeles, le 10 mai 2017.
Laeticia et Johnny Hallyday à Los Angeles, le 10 mai 2017. — Scott/BFA/Shutterstock/SIPA

Que vous soyez à Chanteloup-les-Vignes ou à Cabourg, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : VIDEO. Héritage de Johnny Hallyday: «Cette guerre médiatique vise à diaboliser Laeticia et à lui faire accepter des négociations»

« J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c’est comme ça… ». Le 12 février, en rendant publique la lettre post mortem adressée à son père, Laura Smet lançait la bataille médiatique autour de l’héritage de Johnny Hallyday. S’en suivaient le soutien de son frère, David, la contre-attaque de Laeticia Hallyday, les passages télé de Sylvie Vartan et les déclarations de Jean Reno, de Jacques Dutronc ou de Eddy Mitchell. Me Xavier Prugnard De La Chaise, avocat au cabinet Omega expert en succession, analyse pour 20 Minutes les dessous de ce grand déballage médiatique. C’est à lire  ici.

L’article le plus partagé du jour : Bali: Un plongeur se filme au milieu d’un océan de déchets plastiques

Le 3 mars dernier, un plongeur britannique investit les eaux turquoises de Nusa Penida, une île au large de Bali. Et là, ce ne sont pas les coraux qui retiennent son attention mais les centaines de déchets qui flottent tout autour de lui. Rich Horner a publié sa vidéo sur YouTube, dans laquelle on peut voir cet impressionnant océan de déchets. A voir par là. 

L’article le plus à lire du jour : Non, Trump n'a pas demandé aux « dictateurs africains » de « quitter le pouvoir »

Le président des Etats-Unis aurait-il lancé un « ultimatum » aux « dictateurs africains » pour leur demander de quitter le pouvoir ? C’est ce qu’affirme le site Africa 24. Cette affirmation est partagée depuis le 4 mars sur les réseaux sociaux, lui donnant ainsi encore plus d’ampleur. Selon Africa 24, Donald Trump va envoyer cet « ultimatum » à six pays africains, par l’intermédiaire de ses ambassadeurs. Pourquoi le chef d’Etat américain aurait-il pris une telle décision ? Pour faire cesser l’arrivée de migrants en Europe et en Amérique, ajoute le site, en prétendant citer Donald Trump. Lire notre Fake Off par ici.