Nordahl Lelandais: Les familles de deux disparus en Savoie portent plainte pour « enlèvement et séquestration»

ENQUÊTE Jean-Chistophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu, à un an d'intervalle, après un concert de musique électro, qu'aurait pu fréquenter à une époque l'ancien militaire...

E.F.

— 

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Jean-Christophe Morin, 22 ans, et Ahmed Hamadou, 45 ans, ont-ils croisé la route de Nordahl Lelandais ? Les familles de ces deux hommes disparus en 2011 et 2012, en Savoie, après avoir assisté au festival de musiques électro de Tamié, ont en tout cas porté plainte ce vendredi, selon Le Parisien, pour « enlèvement et séquestration », devant le tribunal d’Albertville dans l’espoir de faire ouvrir des enquêtes.

« Il s’agit de faire étudier les faits en perspective et par rapport à la proximité supposée avec Nordahl Lelandais », indique au quotidien Me Corinne Herrmann, l’avocate de l’une des familles. Dans les deux dossiers, les hommes ont été inscrits sur le fichier des personnes disparues et une procédure de recherche a été lancée mais aucune enquête judiciaire n’a été lancée.

Plusieurs années après les disparitions, les familles de Jean-Christophe et Ahmed, qui se sentent abandonnées, espèrent voir la machine judiciaire s’enclencher afin de pouvoir savoir, un jour, ce qu’il est advenu de leurs proches.

>> A lire aussi : Nordahl Lelandais: Les enquêteurs s'intéressent à trois autres affaires de disparitions non résolues

Des liens avec Lelandais non confirmés

Selon le cousin d’Ahmed Hamadou, le disparu, âgé de 45 ans, aurait pu croiser Nordahl Lelandais, meutrier présumé de la petite Maëlys et du caporal Noyer, qui dealait à l’époque et fréquentait les festivals de musique électro, comme celui de Tamié. Des liens non confirmés par la justice et les enquêteurs qui, depuis des mois, tentent de retracer le passé de l’ancien militaire, en lien notamment avec d’autres affaires de disparitions survenues dans la région.

Dans la disparition​ de Jean-Christophe Morin, les liens avec Nordahl Lelandais ne sont pas établis, selon Le Parisien.