Strasbourg: Deux jours de mobilisation et de manifestation contre le local identitaire

POLEMIQUE Trois mois après l’ouverture du bar identitaire du Bastion social à Strasbourg qui veut aider les plus démunis, mais Français seulement, un troisième rassemblement est prévu par ses opposants ce week-end…

B.P.
Strasbourg: Près de 400 personnes ont pris part à la première manifestation dans la rue contre l'ouverture d'un bar identitaire en décembre, puis 600 à la deuxième, fin janvier.
Strasbourg: Près de 400 personnes ont pris part à la première manifestation dans la rue contre l'ouverture d'un bar identitaire en décembre, puis 600 à la deuxième, fin janvier. — Collectif Justice et Libertés

Le local identitaire du Bastion social qui veut aider les plus démunis, mais Français seulement, a ouvert début décembre 2017 dans le quartier de l’Esplanade à Strasbourg. Depuis, la mobilisation à l’encontre des militants d’extrême droite ne s’est pas affaiblie. Pour la troisième fois, le collectif Fermons l'Arcadia appelle à la mobilisation ce samedi.

En organisant cette fois un grand week-end de rassemblement, les opposants de nombreuses associations locales mèneront ainsi une troisième manifestation au départ de la place de Zurich (à 14h) ce samedi. Les deux premières avaient rassemblé 400 puis 600 manifestants, en décembre puis fin janvier dans le centre de Strasbourg.

Après la manif, rendez-vous au Molodoï

« Dans un contexte de recul généralisé des droits sociaux, alors que les thèses racistes, islamophobes, anti-migrants gagnent du terrain partout et notamment dans le champ de la politique institutionnelle, il nous apparaît primordial de nous mobiliser en masse face à cette verrue néo-fasciste », écrivent ces représentants de diverses associations locales.

Après la manifestation, un repas puis des concerts seront tenus dans la salle du Molodoï, avant une journée de conférences autour du fascisme et du nationalisme (avec plusieurs invités) dans les mêmes locaux du quartier de la gare de Strasbourg.