Paris: La mairie accepte finalement le prénom «Marseille»

PRENOM Xavier Monnier avait voulu donner «Marseille» comme troisième prénom à son fils, mais la mairie de Paris s'y était opposé...

A.M.
— 
Le Vieux-Port de Marseille.
Le Vieux-Port de Marseille. — Lionel Bonaventure

En septembre dernier, Xavier Monnier, un écrivain originaire de Marseille mais exilé à Paris, avait voulu donner « Marseille » comme troisième prénom à son fils Onken. La mairie s’y était opposée, prétextant qu’il ne s’agissait pas d’un prénom et menaçait de saisir le procureur pour qu’il tranche.

Le papa a fourni des preuves

Xavier Monnier a finalement amassé bon nombre de preuves que ce prénom existait déjà sous la révolution. Et en fin de semaine dernière la mairie lui a finalement appris qu’il pouvait bien donner ce prénom à son fils qui s’appelle donc Onken, Philipp Marseille, relate La Provence.