Lyon: De longs mois de travaux et de galère en perspective pour transformer la Part-Dieu

CIRCULATION Les travaux de transformation du quartier, en cours, vont entraîner de nombreuses perturbations sur la circulation automobile, TCL et des piétons...

Elisa Frisullo

— 

La transformation du quartier Part-Dieu va entraîner la fermeture ou la réduction de plusieurs axes de circulation dans ce secteur d'affaires très fréquenté. Illustration.
La transformation du quartier Part-Dieu va entraîner la fermeture ou la réduction de plusieurs axes de circulation dans ce secteur d'affaires très fréquenté. Illustration. — Elisa Frisullo / 20 Minutes
  • Pendant les quatre prochaines années, une cinquantaine de chantiers vont être menés dans le cadre du projet de réhabilitation Part-Dieu.
  • La transformation du quartier entraîne et va entraîner dans les prochains mois la fermeture de plusieurs axes dans ce secteur, où la circulation automobile va davantage se compliquer.

Que vous fréquentiez régulièrement ou occasionnellement le quartier de la Part-Dieu, il ne vous aura pas échappé que de nombreux travaux ont été engagés dans ce quartier d’affaires lyonnais, dans le cadre du vaste projet de réhabilitation en cours depuis quelques mois.

Extension du centre commercial, transformation du pôle d’échange multimodal, création d’espaces publics, de parkings et d’une nouvelle tour (To Lyon) surplombant la ville… Pendant les quatre prochaines années, pas moins d’une cinquantaine de chantiers vont métamorphoser ce secteur pour un montant global de deux milliards d’euros (public, privé), a rappelé ce lundi matin la Métropole de Lyon, lors d’un bilan d’étape du projet Part-Dieu.

Mais avant de pouvoir profiter du nouveau visage de ce quartier, le public va devoir prendre son mal en patience. À commencer par les automobilistes, pour lesquels la circulation dans ce secteur va encore se compliquer dans les prochaines semaines. 20 Minutes vous détaille les grandes étapes et les perturbations en cours et à venir.

  • L’avenue Pompidou fermée dès le 5 mars.

À compter de lundi prochain et jusqu’à 2022, l’avenue Pompidou sera interdite à la circulation automobile, aux TCL, piétons et des cyclistes entre le boulevard Vivier-Merle et l’avenue de la Villette. Ces travaux, menés par la SPL Part-Dieu et la SNCF, ont pour objectif de démolir le pont-jardinière et la passerelle Pompidou afin de pouvoir aménager un nouvel accès à la gare, depuis le sud. Les voyageurs pourront ainsi rejoindre directement les quais en empruntant cette galerie. Pendant la durée de ces travaux, la circulation automobile sera déviée autour de l’avenue Pompidou, aux carrefours Vivier Merle/Paul Bert, Villette/Paul Bert, Villette/Pompidou et Bonnel/Villette. Dès lundi, la ligne de bus C9 sera déviée par la rue Paul Bert, mais il n’y aura pas de changement d’arrêts, a précisé la Métropole. Les piétons et les cyclistes seront invités à contourner la zone de chantier et à cheminer sur des axes plus apaisés.

>> A lire aussi : Lyon: Un projet à 300 millions d'euros pour métamorphoser le centre commercial de la Part-Dieu

  • Le tunnel Vivier-Merle fermé au printemps.

À compter de fin mai et pour une durée de deux ans, le tunnel Vivier-Merle, qui permet de relier la rue Paul-Bert à Servient, sera fermé à la circulation automobile. L’objectif de ce chantier est de prolonger le tunnel existant de 118 mètres au sud au niveau de la rue Paul Bert afin de libérer de l’espace pour les piétons et les TCL sur la place Charles Béraudier, face à la gare. Ces travaux permettront aussi la création d’une voie d’accès au futur parking qui sera aménagé sous cette même place place. Pendant cette phase, les itinéraires piétons, vélos et TCL sont maintenus sur le boulevard Vivier-Merle.

  • Encore quelques semaines de travaux sous Brotteaux-Servient

Le tunnel, fermé depuis le 15 janvier, devrait être rendu à la circulation fin avril. L’ouvrage a dû être fermé pour permettre la réalisation de deux chantiers. Jusqu’à fin mars, la première phase consiste à supprimer une voie sur la rue Servient afin de créer la sortie du futur parking de la gare. Jusqu’à fin avril, une seconde phase de travaux permettra de réaliser la dalle du futur escalier monumental qui mènera au toit du futur centre commercial. Un lieu où d’ici à 2020 doivent être aménagés une place suspendue végétalisée avec des espaces de détente, des restaurants et un cinéma multiplexe de 18 salles.

  • La nouvelle place de Francfort livrée à la rentrée

C’est l’un des plus gros chantiers qui a débuté dans le quartier l’été dernier. Le réaménagement de la place de Francfort, situé devant la gare SNCF, côté Villette, a clairement avancé. L’objectif était de rendre ce lieu traversé chaque jour par des dizaines de milliers de voyageurs, de salariés et d’habitants, plus agréable. Pour libérer de l’espace pour les piétons, une nouvelle gare routière a été imaginée et ouvrira début mars. Vers la mi-juin, le dépose-minute, fermé depuis plusieurs mois, rouvrira. Pour accéder à la gare, une traversée beaucoup plus accueillante sera livrée au public à la fin de l’été. La place, jusqu’alors très minérale, sera équipée de 200 bancs et sera arborée d’une centaine d’arbres.