Montauban: Le supplice de la chienne Nikita, traînée par une voiture, probablement par vengeance

CRUAUTE Le cadavre d’une chienne atrocement mutillée a été découvert il y a une semaine à Montauban. Nikita aurait été traînée sur plusieurs kilomètres par une voiture. Les gendarmes ont ouvert une enquête…

H.M.

— 

Nikita est morte après d'atroce mutilation.
Nikita est morte après d'atroce mutilation. — Superstock - Sipa

« C’est une horreur, il n’y a pas d’autres mots ». Michèle Fletta, la présidente de l’association de protection animale «Les oubliés de Saint-Béart», dans le Tarn-et-Garonne, a du mal à se remettre des images du cadavre de Nikita, une jeune chienne pincher retrouvée le lundi 19 février, sur un quai de Montauban par une passante.

>> A lire aussi : Chien traîné derrière un scooter: Le conducteur tortionnaire a été placé en détention

« Devant l’état du chien, elle m’a immédiatement téléphoné et je lui ai conseillé d’amener le cadavre à notre vétérinaire. Il n’avait jamais vu une chose pareille », raconte à 20 Minutes Michèle Fletta. Nikita avait la peau arrachée, « les muscles rongés par le bitume », les os usés. Pour le spécialiste, la chienne a été longtemps traînée sur la route, probablement attachée à une voiture.

Une vengeance ?

Le refuge a porté plainte dès le lendemain auprès de la gendarmerie pour « acte de cruauté envers un animal ». La chienne étant pucée, sa propriétaire, qui habite à 25 kilomètres de Montauban, a été retrouvée et entendue. Les gendarmes poursuivent leur enquête mais selon La Dépêche du Midi, qui révèle l’affaire, les soupçons se portent sur l’ex-compagnon de la propriétaire qui aurait voulu lui faire du mal en s’en prenant à sa chienne.