Plus d'une femme sur 10 déclare avoir subi un viol en France, selon un sondage

VIOLENCES SEXUELLES 43% des femmes interrogées déclarent également avoir subi des caresses ou des attouchements sexuels sans consentement…

H. B.

— 

Près de 12% des femmes déclarent avoir subi un viol en France, selon un sondage.
Près de 12% des femmes déclarent avoir subi un viol en France, selon un sondage. — DAMIEN MEYER

C’est l’une des enquêtes les plus complètes publiées ces derniers mois. D’après un sondage* réalisé par l’institut Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès sur les violences sexuelles, plus d’une femme sur dix, soit 12 %, déclare avoir été victime d’un ou plusieurs viols en France.

43 % des femmes interrogées déclarent également avoir subi des caresses ou des attouchements sexuels sans consentement, selon cette enquête dont les résultats ont été dévoilés ce vendredi par franceinfo.

Plus de la moitié des femmes victimes de comportements déplacés

« Alors que l’on pourrait penser qu’il y a moins de viols depuis les années d’après-guerre, il y en a apparemment davantage. Pourquoi autant de viols et pourquoi si peu de procédures judiciaires ? », fait remarquer le coordinateur de l’enquête, Michel Debout, administrateur de la Fondation Jean-Jaurès, psychiatre et professeur de médecine au CHU de Saint-Etienne.

>> A lire aussi : Les plaintes pour viols et agressions sexuelles en nette hausse en 2017

Cette étude montre également que 58 % des femmes interrogées disent avoir été confrontées à des comportements déplacés, 50 % à des insultes ou des remarques sexistes, 45 % à des gestes grossiers à connotation sexuelle et 29 % de messages pornographiques par mails ou SMS.

Le violeur connu de la victime dans la plupart des cas

Parmi les victimes de viol, une large majorité de femmes - entre 78 % et 88 % selon la marge d’erreur - affirment qu’elles connaissaient leur agresseur. Seules 11 % à 19 % d’entre elles déclarent avoir déposé plainte et de 56 % à 68 % précisent qu’elles n’ont parlé à personne dans leur entourage.

Par ailleurs, entre 16 % et 27 % des femmes qui ont subi un ou plusieurs viols ajoutent qu’elles ont fait une tentative de suicide​ par la suite.

*Cette enquête a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne, du 6 au 16 février, auprès d’un échantillon de 2.167 femmes représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus.