VIDEO. Affaire Maëlys: «J’ai écrit mon rap comme si c’était ma fille», explique le rappeur Mone Lakame

INTERVIEW Le rappeur Mone Lakame a publié une chanson hommage à la petite Maëlys sur sa page Facebook, qui a été vue plus de 400.000 fois…

Propos recueillis par Adrien Max

— 

La petite Maëlys.
La petite Maëlys. — SIPA
  • Le rappeur Mone Lakame explique avoir été « pris aux tripes » par la disparition de Maëlys et avoir écrit la chanson sans y avoir réfléchi.
  • La maman de Maëlys l’a partagé sur son compte Facebook.
Le rappeur Mone Lakame.

Mone Lakame a 35 ans, il est rappeur amateur. Il aime coucher sur une feuille blanche ce qui lui passe par la tête. Le 16 février, la petite Maëlys hante son esprit. La veille, Nordahl Lelandais a avoué avoir tué la petite fille portée disparue depuis la fin d’août. Alors il prend son stylo et sa feuille, écrit un texte et poste la vidéo sur Internet. Cinq jours plus tard, elle est vue par près de 300.000 personnes. Mone Lakame explique à 20 Minutes sa démarche.

Comment vous est venue l’envie/l’idée d’écrire un texte hommage à Maëlys ?

Je pense que comme tous les Français, j’ai été pris aux tripes. On a vécu cette histoire comme si on y était, seconde par seconde. Je suis papa d’un petit garçon et j’ai eu l’impression qu’à travers Maëlys, on kidnappait mon fils. Quand il [Nordahl Lelandais] a avoué l’avoir tué, ça m’a bouleversé. J’y ai pensé toute la nuit et le matin au réveil, je suis allé dans mon petit studio pour composer cette musique. Ça m’est venu comme ça, sans y avoir trop réfléchi. J’ai écrit comme si c’était ma fille, comme un cri du cœur.

>> A lire aussi : Quelles conditions de détention pour Nordahl Lelandais?

Est-ce que vous vous attendiez à un tel « buzz » ?

Non, pas du tout. J’ai même hésité à la mettre en ligne sur ma page. Je me demandais si ce n’était pas déplacé comme la petite n’est plus là. Je ne voulais pas créer de malentendus pour surfer sur ce drame. J’en ai parlé avec ma femme et on s’est dit que les gens n’étaient pas comme ça. Mes vidéos font généralement 1.000 vues, je me suis dit que ça resterait dans mon groupe d’amis et que s’il y avait des mauvaises réactions, je la retirerai immédiatement.

Et finalement c’est l’inverse qui s’est produit ?

C’est à partir du moment où la maman de Maëlys a partagé la photo que ça s’est emballé. J’ai reçu un message du cousin de la maman qui m’a dit que la chanson était magnifique et qu’ils avaient justement besoin de cette solidarité. Ça m’a encouragé à laisser la vidéo mais c’est vrai que ça m’a dépassé, je ne m’y attendais vraiment pas. Mais je suis ravi si Maëlys peut continuer d’exister à travers des actions comme celle-ci.

>> A lire aussi : La maison des parents de Nordahl Lelandais visée, les autorités appellent à ne pas faire d'amalgame

Avez-vous été directement en contact avec les parents de Maëlys ?

Non, seulement avec le cousin et la tante de la maman de Maëlys. Mais j’imagine qu’ils n’ont pas envie de parler avec qui que ce soit dans ces moments. D’ailleurs, j’attends avant de leur envoyer un message personnel car ils doivent être dans une douleur indescriptible.