Rennes et Nantes marchent sur le palmarès des villes où il fait bon vivre et travailler

CLASSEMENT Le magazine L’Express consacre les deux métropoles de l’Ouest…

C.A.

— 

Le parc du Thabor à Rennes, ici près de l'Orangerie et des fontaines.
Le parc du Thabor à Rennes, ici près de l'Orangerie et des fontaines. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’Ouest est à la fête. Dans son palmarès annuel, l’hebdomadaire L’Express a placé Nantes en tête des villes où il fait bon travailler, juste devant Rennes. La capitale bretonne s’adjuge de son côté le titre de meilleure ville où il fait bon vivre, là où la cité des Ducs se classe neuvième. Un véritable plébiscite en faveur des deux métropoles.

Météo et qualité de l’air

Elle n’était « que » septième l’an dernier. Rennes a effectué un bond au classement du magazine et devient la ville où il fait bon vivre « quand on quitte Paris » selon L’Express. Pour établir son palmarès, l’hebdomadaire prend en compte quinze critères de qualité de vie comme le prix des logements, l’offre de santé, le taux de délinquance, la réussite au bac, la qualité de l’air ou encore la distance de la mer ou de la montagne et le nombre de jours d’ensoleillement (c’est certainement là que Rennes se distingue).

Ces critères donnent d’ailleurs lieu à un classement surprenant : Limoges, Angers, Clermont-Ferrand, Brest, Saint-Etienne et Lorient suivent la capitale bretonne. La deuxième grosse métropole est Montpellier qui se classe 8e, juste devant Nantes.

>> A lire aussi: Pourquoi les Pays de la Loire ont le plus faible taux de chômage de France

La préfecture de Loire-Atlantique se classe première en ce qui concerne l’environnement de travail. Grâce à son faible taux de chômage et l’accroissement du nombre d’emplois à pourvoir, Nantes coche toutes les cases de l’hebdomadaire. Sa petite sœur Rennes affiche les mêmes caractéristiques et profite en plus de l’effet LGV pour améliorer son attractivité. Lyon, Grenoble et Bordeaux complètent le top 5.

On notera que la ville de Creil, dans l’Oise, ferme la marche de ce top 100 des villes où il fait bon vivre. Côté emploi, c’est Calais (Pas-de-Calais) qui se classe dernière.