Pyrénées: Le massif, déjà endeuillé, en vigilance maximale aux avalanches

ATTENTION Un épisode neigeux important s’amorce dans les Pyrénées, en vigilance orange pour risques d’avalanche. Les vacanciers sont plus que jamais appelés à la prudence…

Hélène Menal
— 
Une avalanche. Illustration.
Une avalanche. Illustration. — Geoffrey Robinson / Rex Features / sipa

Quatre skieurs sont morts - trois à Cauterets​ et un à Gavarnie - la semaine dernière dans les Pyrénées, ensevelis sous une avalanche.

Alors que les vacances d’hiver battent leur plein, les conditions vont encore se corser puisque Météo France vient de placer quatre départements de la chaîne en vigilance orange pour risques d’avalanche et d’inondation en prévision du gros épisode neigeux qui démarrera dans la nuit de lundi à mardi et durera jusqu’à mercredi matin. Les départements concernés sont la Haute-Garonne, l’Ariège, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques.

Jusqu’à un mètre de neige fraîche par endroits

Les cumuls de neige fraîche pourront atteindre jusqu’à un mètre, au-dessus de 2.000 mètres dans l’ouest des Pyrénées, et partout le risque d’avalanches est maximal.



En conséquence, tous les professionnels de la montagne appellent les vacanciers à redoubler de prudence, à l’intérieur comme en dehors des domaines skiables, et à modérer leurs ardeurs à se lancer dans une bien tentante poudreuse.



« Sur les domaines skiables, il faut bien rester sur les pistes qui sont ouvertes et balisées », rappellent les hommes du Peloton de gendarmerie de haute montagne de l'Ariège.

Les consignes à respecter

Quant aux randonneurs, la vigilance orange devrait suffire à les stopper. Une fois que celle-ci sera levée, la principale consigne est de consulter les bulletins météo avant de s’aventurer vers les sommets. « Et de se munir du matériel adéquat, type balise ou pelle, en s’assurant qu’on sait bien s’en servir », précise le PGHM. Autres impératifs : avoir sur soi un moyen de communication et prévenir ses proches de son itinéraire.