L'histoire de la (fausse) photo de Che Guevara assassin

FAKE OFF Saurez-vous reconnaître cet homme de dos ? Certains sites assurent que l’homme qui tire de sang-froid sur des femmes, sur une photo en noir et blanc, est Che Guevara. Une fausse information, qui s’est largement répandue sur les réseaux sociaux...

Lucie Bras

— 

Un sculpture illuminée représente le visage d'Ernesto Guevara sur la place de la Révolution à La Havane à Cuba.
Un sculpture illuminée représente le visage d'Ernesto Guevara sur la place de la Révolution à La Havane à Cuba. — Desmond Boylan/AP/SIPA
  • Une photo circule sur les réseaux sociaux, montrant un homme de dos en train de pointer son arme sur des femmes.
  • L’homme, vêtu d’un béret et d’un treillis, est associé à Che Guevara par de nombreux blogs.
  • La photo vient en réalité d’un site d’archives de combattants salvadoriens des années 1980.

Un béret et un treillis. Il n’en fallait pas plus pour répandre la rumeur sur les réseaux sociaux : l’assassin en question sur l’image ci-dessous serait Ernesto « Che » Guevara, l’un des leaders communistes de la révolution cubaine. Sur cette photo en noir et blanc, on voit un homme, de dos, pointer une arme sur deux femmes face à lui. À côté d’elles, deux personnes sont déjà à terre.

Cette photo en noir et blanc, représente un guérillero marxiste salvadorien dans les années 1980.
Cette photo en noir et blanc, représente un guérillero marxiste salvadorien dans les années 1980. - Capture d'écran

« Voilà l’image du Che qui devrait être sur les T-shirts », écrit l’auteur anonyme d’un article sur le site Epoch Times, en référence à l’icône commerciale qu’est devenu le Che.

FAKE OFF

Cette information, reprise sur des sites américains, français et hispanophones circule depuis le mois de novembre 2017 sur les réseaux sociaux ; même le site humoristique 9gag a récupéré la photo. Partagée des milliers de fois : elle est pourtant fausse. Il suffit de faire une recherche inversée d’image sur Google pour se rendre compte qu’elle vient du site eltorogoz.net.

Un soldat salvadorien

Cette plateforme recense des photos d’archives de combattants du Front Farabundo Martí de libération nationale (FMLN), un regroupement de cinq mouvements marxistes salvadoriens. Ces guérilleros ont combattu entre 1980 et 1992 au Salvador, soit bien après la mort du Che en 1967. C’est donc l’un de ces soldats révolutionnaires qui est photographié et non Che Guevara, comme le titre de l’article le laisse entendre.

La photo a suscité des interrogations, notamment après l’ouverture de l'exposition « Le Che à Paris », à l’Hôtel de Ville de Paris le 20 décembre 2017. Élevé au rang de mythe, le combattant révolutionnaire Ernesto Guevara a aussi porté sa part d’ombre, décrit tour à tour comme un « bourreau implacable », « un fanatique extrémiste » ou un « poète », un « héros romantique ». L’histoire du soldat Guevara comporte encore quelques zones d’ombre, mais cette photo n’en fait pas partie.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique de fact checking Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.