Disparition d’Arthur Noyer: La famille lance un appel à Nordahl Lelandais

FAITS DIVERS L’avocat de la famille d’Arthur Noyer a demandé vendredi au principal suspect dans la disparition du jeune caporal de « dire ce qu’il a sur le cœur »…

C.P.

— 

L’avocat de la famille du caporal Arthur Noyer a annoncé qu'ils allaient porter plainte pour violation du secret de l'instruction.
L’avocat de la famille du caporal Arthur Noyer a annoncé qu'ils allaient porter plainte pour violation du secret de l'instruction. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Un aveu peut-il en entraîner un autre ? C’est ce que veut savoir la famille d’Arthur Noyer, le jeune caporal disparu en avril 2017 à Chambéry, en Savoie.

« Abréger les souffrances de la famille »

Trois jours après que Nordhal Lelandais a avoué avoir tué «par accident» la petite Maëlys, Bernard Boulloud, l’avocat de la famille d’Arthur Noyer, a lancé vendredi un appel pour que le principal suspect, mis en examen dans ce dossier, dise ce qu’il sait sur cette disparition.

« Nous aurions voulu que M. Lelandais qui a maintenant la parole libérée libère aussi sa parole dans l’affaire d’Arthur devant le juge d’instruction de Chambéry. Nous souhaitons qu’il nous dise ce qu’il a sur le cœur, ce qu’il sait. On est prêts à tout entendre (…) des choses terribles comme des choses qui pourraient le disculper. Ce que nous voulons savoir c’est en quoi il peut être impliqué et pourquoi il pourrait ne pas l’être », a confié l’avocat dans une vidéo diffusée par France Bleu vendredi.

« Tout ce que je demande à M. Lelandais s’il peut nous entendre c’est d’appliquer la même logique de vérité et d’aveux dans ce dossier et puis dire : c’est moi ou ce n’est pas moi, mais dire pourquoi c’est moi ou pourquoi ce n’est pas moi. Ça abrégerait énormément les souffrances de la famille Noyer. Ils sont vraiment meurtris. Les révélations qui ont été faites dans l’affaire Maëlys ont ajouté encore à cette blessure », a poursuivi maître Bernard Boulloud.

>> A lire aussi : Nordahl Lelandais: L'ancien militaire entendu par les juges pour la disparition du caporal Arthur Noyer

Lelandais mis en examen pour assassinat en janvier dans ce dossier

Le 12 janvier, des analyses ADN avaient confirmé que les ossements retrouvés sur les hauteurs des communes du Cruet et de Montmélian (Savoie) le 12 janvier, étaient ceux du caporal Arthur Noyer, dont le crâne avait été découvert par un promeneur dans le même secteur le 9 septembre. A la suite de cette révélation, Nordahl Lelandais, principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, avait été mis en examen pour assassinat.

L’homme est soupçonné d’avoir enlevé Arthur Noyer puis de l’avoir tué. Les gendarmes avaient établi qu’il se trouvait aux mêmes endroits que le militaire, le soir de sa disparition. Les deux téléphones du suspect ont borné aux mêmes points que celui d’Arthur Noyer. Sa voiture avait également été repérée sur les caméras de vidéosurveillance. Selon les informations du Dauphiné Libéré, ce secteur où les ossements ont été retrouvés, était fréquenté par Nordahl Lelandais, qui s’y rendait pour pratiquer l’escalade avec ses chiens.

>> A lire aussi : Militaire disparu en Savoie: Pour quelles raisons Nordahl Lelandais a été mis en examen pour assassinat ?