Caroline de Haas, ancienne conseillère de la ministre du Droit des femmes Najat Vallaud Belkacem (jusqu'en mai 2013), photographiée dans son bureau proche de la gare du Nord à Paris en 2017.
Caroline de Haas, ancienne conseillère de la ministre du Droit des femmes Najat Vallaud Belkacem (jusqu'en mai 2013), photographiée dans son bureau proche de la gare du Nord à Paris en 2017. — JOLY LEWIS/SIPA

MATHEMATIQUES

«Un homme sur deux ou trois est un agresseur»? La militante féministe Caroline de Haas balance des chiffres

Une affirmation qui a suscité les interrogations sur les réseaux sociaux, la militante ne citant aucune étude…

« Un homme sur deux ou trois est un agresseur », affirme la cofondatrice du mouvement Osez le féminisme dans les colonnes de L’Obs, qui publie cette semaine un dossier baptisé « Faut-il tout #balancer ? ».

Interrogée sur la médiatisation de certaines affaires, la militante explique : « Il est admis qu’une femme sur deux a été victime de viol, d’agression ou de harcèlement. » Avant d’avancer qu'« un homme sur deux ou sur trois est un agresseur ».

>> A lire aussi : Notre panel #MoiJeune réagit à la tribune sur la «liberté d’importuner»

Une affirmation qui a suscité les interrogations sur les réseaux sociaux, la militante ne citant aucune étude.

Tous les pans de la société concernés

Selon Caroline de Haas, « nous n’avons pas affaire à un petit groupe de criminels », car l’ensemble des pans de notre société est concerné les agressions sexuelles.

Quant au risque de la délation, Caroline de Haas avance que « la délation, c’est rapporter des mensonges. Nous, nous collectons des témoignages. » A-t-elle reçu des témoignages sur Nicolas Hulot ? : « Pas directement, mais indirectement. (…) Selon moi, c’est clair qu’il y a un problème Hulot », avance-t-elle.

Et la militante de prévenir : « le moment est arrivé où nous allons agir par nous-mêmes », alors que « notre justice, notre police, notre gendarmerie, nos entreprises tolèrent, protègent les agresseurs ».

« Vous pensez que cela peut se dérouler en douceur ? Moi je ne pense pas. »