Après #MeToo, est-il plus difficile de draguer aujourd'hui? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Depuis le mouvement de libération de la parole des femmes, certains estiment que draguer est devenu un « art » très difficile à pratiquer…

A.B.

— 

Peut-on encore draguer aujourd'hui?
Peut-on encore draguer aujourd'hui? — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
  • Ce mercredi aura lieu la Saint-Valentin, la fête des amoureux.
  • Pour les célibataires désireux de se caser, la drague sur les sites de rencontres, dans la rue, dans un bar ou en soirée sera une option.
  • Mais pour certains, le mouvement de libération de la parole des femmes qui a suivi l'affaire Harvey Weinstein complique la drague, qu'en pensez-vous?

Ce mercredi, à l’occasion de la Saint-Valentin, les célibataires désireux (ses) de se caser espéreront que Cupidon décochera une de ses flèches magiques à leur intention. Les moins timides, eux, passeront en mode séduction et adopteront une méthode au taux d’efficacité variable : la drague. Mais depuis le scandale de l’affaire Harvey Weinstein et le mouvement de libération de la parole des femmes qui a suivi sous les hashtags #BalanceTonPorc ou encore  #MeToo, le monde se divise en plusieurs catégories. Il y a ceux qui trouvent que c’est une très bonne chose, ceux qui se sont persuadés d’être déjà de parfaits gentlemen et ceux qui pensent qu’on « ne peut plus rien dire ».

Et vous, pensez-vous que l’on peut encore draguer ? Trouvez-vous qu’il est plus difficile d’aborder quelqu’un dans la rue, dans un bar ou en soirée depuis le lancement du mouvement #BalanceTonPorc ? Y a-t-il des endroits plus propices pour draguer que d’autres ? Lesquels ? Avez-vous peur de « passer pour un(e) relou » ?

>> Vous pouvez témoigner dans les commentaires ci-dessous ou envoyer un mail à contribution@20minutes.fr. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un futur article.