C'est l'heure du BIM: Cahuzac jugé en appel, Fourcade dans les starting-blocks et le studio Weinstein assigné en justice

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Jérôme Cahuzac au tribunal correctionnel de Paris le 14 septembre 2016. Francois Mori/AP/SIPA
Jérôme Cahuzac au tribunal correctionnel de Paris le 14 septembre 2016. Francois Mori/AP/SIPA — Francois Mori/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Fraude fiscale : Condamné pour ses comptes cachés, Jérôme Cahuzac en appel pour éviter la prison

Comptes cachés à l’étranger, montages sophistiqués et mensonges : condamné à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment en 2016, l’ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac est jugé en appel à Paris à partir de ce lundi. Cette fraude de l’ancien héraut de la lutte contre l’évasion fiscale restera comme le plus retentissant scandale du mandat de François Hollande, une tache indélébile à la « République exemplaire » promise.

JO 2018: Martin Fourcade va-t-il se rattraper ? Le programme de ce lundi

Il va vouloir laver l’affront. Huitième sur le sprint, Martin Fourcade vient de vivre une immense déception dimanche (après 15 podiums consécutifs, en 15 courses). A 22 secondes seulement du surprenant Peiffer, le Français est complètement dans le coup pour la poursuite, ce lundi midi. Les filles seront aussi sur la glaciale, venteuse et difficile piste d’Alpensia. Avec sa quatrième place au sprint, Marie Dorin-Habert est en embuscade. Justine Braisaz n’est pas loin derrière.

>> Revivre les épreuves de la nuit en direct

Agressions sexuelles : L’Etat de New York assigne en justice le studio Weinstein pour avoir mis en danger ses employés

Rebondissement judiciaire dans l’affaire Weinstein. Le procureur de l’Etat de New York a annoncé dimanche avoir assigné en justice le studio fondé par Harvey Weinstein et son frère Robert pour ne pas avoir protégé ses employés face au harcèlement sexuel et aux intimidations du tout puissant producteur de cinéma. Ce rebondissement survient quatre mois après le début de l’affaire Weinstein, qui a vu le célèbre producteur accusé par une centaine de femmes de harcèlement, agressions et viols.

>> A lire aussi : Quand les rois de Hollywood font l'apologie de l'exception culturelle française