VIDEO. Hauts-de-France : La fibre optique doit frapper aux portes d’ici 2022

TECHNOLOGIE L’installation du réseau de fibre optique devrait être terminée en 2022 partout dans les Hauts-de-France…

Gilles Durand

— 

Marcq-en-Baroeul, le 28 octobre 2013. Des techniciens de la fibre optique orange interviennent sur une armoire de raccordement.
Marcq-en-Baroeul, le 28 octobre 2013. Des techniciens de la fibre optique orange interviennent sur une armoire de raccordement. — M.Libert/20 Minutes
  • La fibre optique doit remplacer l’ADSL dans les foyers.
  • Les zones rurales doivent être équipées en même temps que les zones urbaines.
  • Environ 300.000 foyers sont déjà connectés à la fibre dans les Hauts-de-France.

 

Pour l’instant, c’est surtout sous terre que ça se passe. Mais très bientôt, à l’horizon 2022 selon les prévisions, l’ensemble de la population française aura accès au haut débit grâce à la fibre optique qui doit remplacer l’ASDL. Et dans cette course aux mégabits, la région des hauts-de-France, avec sa densité de population et sa géographie, est un territoire stratégique pour les opérateurs. 20 Minutes fait le point.

Trente ans de retard ? La fibre optique est une technologie qui s’est développée dans les années 70. La décennie suivante, la France a choisi un plan câble plutôt qu’un plan fibre car le coaxial, bien que moins performant, était moins onéreux que la fibre optique. "Les investissements en fibre étaient colossaux mais on aurait pu être très en avance. Ce n’est que dans les années 90, qu’on a commencé à envisager son installation chez les particuliers" confirme un spécialiste de la question.

Une fibre à deux vitesses ? Les zones urbaines densément peuplées ont trouvé preneurs dans les appels d’offres (appels à manifestation d’intérêt). Orange, SFR, et Covade, par exemple, se partagent l’installation du réseau dans la métropole lilloise. La plan d'investissement d'Orange est de 1 milliard par an pendant dix ans. Dans les zones rurales du Nord et du Pas-de-Calais, les opérateurs privés se sont moins bousculés et il a fallu faire appel à une délégation de service public (DSP), Axione (filiale de Bouygues), pour s’occuper de 600.000 lignes. Dans les trois autres départements de l'Aisne, la Somme et l’Oise, différents DSP ont en charge 750.000 lignes.

Les zones de déploiement de la fibre optique dans les centres urbains. En orange, les zones où Orange est responsable; en rouge, SFR; en bleu Covade; en noir, les zones très denses (Lille et Mons-en-Barœul).
Les zones de déploiement de la fibre optique dans les centres urbains. En orange, les zones où Orange est responsable; en rouge, SFR; en bleu Covade; en noir, les zones très denses (Lille et Mons-en-Barœul). - Orange

Délais respectés ? Dans les zones urbaines des Hauts-de-France, Orange est chargée de rendre raccordables 1,3 million de foyers et SFR, 300.000. « Un peu moins de 300.000 foyers sont déjà ouverts à la commercialisation d’offres fibre », annonce Laurent Vitoux, délégué régional d’Orange. En novembre 2017, les 21 premières communes et 11.000 foyers des zones rurales du Nord et du Pas-de-Calais étaient également connectés à la fibre. Orange assure qu’à la fin 2018, la moitié des foyers de ces deux départements auront accès à une offre.

>> A lire aussi : Entre Orange et SFR-Numéricable, la bataille de la fibre aura bien lieu

Une guerre commerciale ? La révolution numérique a encore du chemin à parcourir. Lorsque le réseau sera achevé, il restera à connecter les foyers. Ce sera le travail de chaque opérateur de téléphonie et de nouveaux venus, en libre concurrence. « Nos nouveaux clients devront impérativement se connecter à la fibre », annonce Maxime Lombardini, directeur général de Free. Environ 2 millions d’abonnés en France sont déjà connectés à la fibre.