Louis Sarkozy plaide pour une légalisation complète des drogues

STUPEFIANT Le fils de l’ancien président de la République a publié une tribune sur le site Internet d’un journal conservateur américain où il prône la légalisation des drogues…

F.H.

— 

Louis Sarkozy vient de signer une tribune prônant la légalisation des drogues. (Illustration)
Louis Sarkozy vient de signer une tribune prônant la légalisation des drogues. (Illustration) — JOHN SPENCER/SIPA

« Lega, legalización (cannabis) », chantait le groupe espagnol Ska-P en 1996. Pas dit que ce soit le genre de musique qu’écoute Louis Sarkozy. Mais le fils de l’ancien président de la République vient de faire un plaidoyer (en anglais, lui) en faveur de la légalisation complète des drogues.

Le HuffPost a repéré la tribune signée par Louis Sarkozy sur le site de l’hebdo américain conservateur Washington Examiner où le jeune homme de 20 ans estime que la « criminalisation [des drogues] nuit à la société ».

La répression « du temps et de l’argent gâché »

Dans sa tribune, Sarko Junior, son pseudo sur Twitter, compare la répression actuelle sur les drogues à la prohibition sur l’alcool dans les années 1920 aux Etats-Unis. Loi abrogée 13 ans après, alors que « les citoyens étaient contraints d’acheter [de l’alcool@ à des criminels et des trafiquants ». Pour Louis Sarkozy, la politique de répression sur la drogue est également un échec avec « du temps et de l’argent gâchés ».

>> A lire aussi: Un syndicat de police allemand réclame la dépénalisation du cannabis

Le jeune homme cite également l’économiste Milton Friedman « ardent défenseur de la légalisation des drogues ». Pour le prix Nobel 1976, il n’était pas juste que le coût de la répression sur les stupéfiants soit à la charge des Américains. Louis Sarkozy estime qu’en « 2016, le gouvernement a dépensé plus de 50 milliards en vain ».