Une manifestation d'agriculteurs près de Toulouse, le 31 janvier 2018.
Une manifestation d'agriculteurs près de Toulouse, le 31 janvier 2018. — F. Scheiber / Sipa

CRISE AGRICOLE

Zones défavorisées: Viaduc de Millau visé, blocus d’Auch annoncé… Les agriculteurs ne désarment pas

La semaine à venir devrait encore être agitée dans certaines zones d’Occitanie. Les agriculteurs du Gers et de l’Aveyron, notamment, restent très remontés…

Après des jours et des jours de colère en Occitanie, dans le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne, l’Aveyron, le Gers et l’Aude notamment, les syndicats de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs ont levé les barrages vendredi soir. Mais la révolte contre le déclassement de certains territoires jusqu’ici placées en zones défavorisées gronde toujours par endroits.

>> A lire aussi : Toulouse: Bitume fondu, chaussée défoncée, Vinci va porter plainte après le passage des agriculteurs

Si la plupart des agriculteurs ont reconnu des avancées suite aux propositions du ministère de l’Agriculture après la mobilisation de mercredi, notamment autour de Toulouse, certains dans les départements comme le Gers, le Lot, l’Aveyron et l’Aude sont beaucoup moins convaincus

Selon Le Journal du Gers, des actions ont eu lieu vendredi soir devant les sous-préfectures de Condom et de Mirande pour protester contre l’exclusion de 74 communes du département de ce dispositif qui donne droit à des aides financières européennes. Et à partir de lundi démarrera le blocage complet et ininterrompu d’Auch pendant trois jours, au niveau des quatre ronds-points situés à l’entrée du chef-lieu du Gers.

En Aveyron, les agriculteurs pourraient cibler le Viaduc de Millau et l’A75, rapporte La Dépêche du Midi. La présentation de la carte définitive des zones défavorisées est prévue le 15 février.