Le Sénat vote la réforme de l'accès à l'université

VOTE La droite sénatoriale ainsi que le groupe LREM, soit 230 sénateurs, ont voté la proposition de loi de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal...

20 Minutes avec AFP
— 
Un lycéen en train de se connecter pour la première fois à la plateforme Parcoursup.
Un lycéen en train de se connecter pour la première fois à la plateforme Parcoursup. — H. Menal - 20 Minutes

Le Sénat a adopté, jeudi, en première lecture la réforme de l’accès à l’université. Cette dernière poursuit deux buts principaux : la suppression du tirage au sort et la réduction du taux d’échec en première année de fac.

La droite sénatoriale ainsi que le groupe LREM, soit 230 sénateurs, ont voté la proposition de loi de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal. En revanche 92 sénateurs, socialistes et communistes, ont voté contre. Une grande partie du groupe RDSE (à majorité radicale) s’est abstenue.

>> A lire aussi : Les syndicats lancent un nouvel appel à la mobilisation ce mardi

La nouvelle plateforme d’inscription Parcoursup validée

Le projet de loi fera maintenant l’objet d’une commission mixte paritaire chargée de trouver une version commune avec l’Assemblée nationale. En cas de désaccord, les députés ont le dernier mot. Le texte valide la nouvelle plateforme d’inscription Parcoursup, accusée à gauche d’instaurer la sélection.

>> A lire aussi : Une experte de l'orientation répond aux questions des internautes

Les sénateurs ont modifié le texte, suivant notamment leur rapporteur Jacques Grosperrin (LR) qui a introduit un amendement destiné à définir les capacités d’accueil en licence en fonction du taux de réussite et de l’insertion professionnelle.