EN DIRECT. Neige: Des températures glaciales attendues cette nuit... La N118 totalement interdite à la circulation jusqu'à demain midi...

LIVE Suivez en direct avec nous l'évolution de la situation alors que le pays est touché par une vague de froid et d'importantes chutes de neige...

Clémence Apetogbor

— 

La N118, rendue impraticable par les fortes chutes de neige, est totalement interdite à la circulation jusqu'à ce jeudi midi.

La N118, rendue impraticable par les fortes chutes de neige, est totalement interdite à la circulation jusqu'à ce jeudi midi. — Samuel Boivin / AFP

L’ESSENTIEL :

  • Au moins 12 cm de neige sont tombés depuis ce mardi soir sur Paris, une épaisseur inédite depuis l’hiver 1987, et jusqu’à 20 cm localement en Ile-de-France, selon les relevés communiqués par Météo France, ce mercredi.
  • 8 départements se trouvaient toujours en vigilance orange neige-verglas : Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91) et Val-d’Oise (95).
  • La N118 est totalement interdite à la circulation jusqu’à ce jeudi midi.
  • Des températures glaciales sont attendues cette nuit, entre -4 et -7°C en Ile-de-France et jusqu’à -10°C localement.

 

A LIRE AUSSI :

>> Les conducteurs sont invités à rentrer chez eux

>> L'épisode grand froid se poursuit, des centaines de personnes en hébergement d'urgence

 

EN VIDEO :

 

22h15 : Le trafic poids lourds sera à nouveau interdit jeudi, ce qui a suscité la colère de représentants des transporteurs routiers

« L’insuffisance de coordination et le manque de clarté dans l’information contribuent à des situations incompréhensibles », a déploré l’Organisation des transporteurs routiers (OTRE), une des deux fédérations du secteur. « A l’approche d’un nouvel épisode neigeux annoncé pour vendredi, ces points de dysfonctionnement doivent impérativement être résolus », a-t-elle exhorté.

20h45: Anne Hidalgo se défend et salue les agents de la ville de Paris

Mise en cause pour un manque de préparation de la capitale concernant cet épisode neigeux, l’édile a indiqué au micro de RTL : « Les équipes sont à pied d’œuvre, on a 32 camions qui font du salage depuis hier et les 1.200 kilomètres de voiries ont été travaillées et déneigées. Les Parisiens savent qu’ils ont un service public performant à Paris. La polémique est toujours facile. Et les "y’a qu’à-faut qu’on" ne sont pas de nature à pouvoir nous aider à trouver des solutions ».

19h30: Encore 80 véhicules sont bloqués sur la Nationale 118, indique la préfecture de police

19h05: Un point sur la situation de transports en commun en Ile-de-France ce jeudi

Service normal sur le RER A, le RER B et le RER E. Sur le RER C : 1 train sur 2 (le tronçon central reste fermé jusqu’au 10 février). Sur le RER D : 2 trains sur 3.
Concernant les transiliens, le service est assuré sur toutes les lignes mais la fréquence de desserte sera ralentie. Ligne H : 3 trains sur 4. Ligne K : 3 trains sur 4. Ligne J : 1 train sur 2. Ligne L : 1 train sur 2. Ligne N : 3 trains sur 4. Ligne P : 1 train sur 2. Ligne R : 2 trains sur 3. Ligne U : 4 trains sur 5.

Sur le réseau RATP, le trafic est annoncé normal ou quasi normal sur presque toutes les lignes de métro, à l’exception des lignes 6, 8, 10 et 12, où 3 trains sur 4 sont prévus

Pour les grandes lignes, le plan de transport sera à nouveau assuré dans son intégralité sur l’Axe Sud-Est (Lyon, Marseille, Montpellier…), sur l’Axe Nord (Lille) et sur l’Axe Est (Strasbourg) avec quelques rallongements de temps de parcours, de 30 minutes en moyenne, causés par des limitations de vitesse. Trafic international normal.

18h45: Mise à jour des interdictions de circulation en Ile-de-France

Sur l’ensemble des axes du réseau routier d’Île-de-France une interdiction de circulation à compter de 20 heures ce mercredi concerne les véhicules de plus de 7,5 tonnes. Ces véhicules seront invités par les forces de l’ordre à emprunter le grand contournement de l’Ile-de-France. Des stockages poids-lourds sont mis en place par les services de l’Etat (Péages de Buchelay et de Saint-Arnoult-en-Yvelines). Des consignes ont été données pour verbaliser les conducteurs contrevenants à cette interdiction.
La RD 98 est toujours fermée entre la RD 307 et la RD 97 (St-Nom-la-Bretèche - Villepreux).

18h30: La vigilance orange est maintenue sur l’Ile-de-France jusqu’à demain matin

Cette vigilance est maintenue en raison du fort risque de phénomènes glissants sur les routes liés au regel de l’eau sur la route et de la couche de neige qui n’aura que partiellement fondu en cours de journée. En effet, la nuit prochaine, le froid s’accentue fortement : on attend de -4 à -7 °C pour ce jeudi matin. Les températures seront négatives à partir de ce mercredi soir et jusqu’à demain matin, précise Météo France dans un communiqué.

18h: Météo France donne des conseils pour se protéger du grand froid attendu ce jeudi

 

17h35 : Un point sur la situation dans les transports franciliens

Le trafic du métro est assuré à 90 %, indique la RATP.

Concernant les RER, 4 trains sur 5 circulent sur la ligne A et 3 trains sur 4 circulent sur la ligne B. Le RER C est toujours inopérant dans Paris et très ralenti en dehors. La fréquence de desserte des RER D et E est également fortement ralentie.

Le trafic est normal sur les T1, T2, T3a et T3b, T5, T7 et T8. Le T6 est interrompu.

Toutes les transiliens sont fortement perturbés.

Le trafic des bus est lui nul dans les départements du 91 et du 93 par décision préfectorale. Sur le reste du réseau bus, les arrêts se font au cas par cas en fonction de l’accessibilité de la voirie afin de garantir la sécurité des voyageurs.

Pour ce qui est de l’Orlyval, le trafic est toujours interrompu entre Orly-Ouest et Orly-Sud.

17h15: Comment expliquer la pagaille provoquée par la neige sur les routes ?

Des embouteillages monstres… sans même la joie des vacances. Les chutes de neige ont entraîné un record de bouchons (739 kilomètres) ce mardi soir en Ile-de-France. La situation a notamment été particulièrement difficile sur la N118, au sud-ouest de Paris, qui est désormais totalement interdite à la circulation jusqu’à ce jeudi midi. Alors, comment expliquer cette situation malgré les prévisions de Météo France ? Des éléments de réponse sont à retrouver ici.

16h45: La RN 118 est totalement interdite à la circulation jusqu’à ce jeudi midi

 

16h30: Des températures glaciales sont attendues ce mercredi soir

Le mercure devrait se situer entre -5 et -7 °C en Ile-de-France. Des températures de -10 °C sont même possibles localement.

 

16h15: Un nouvel épisode neigeux prévu ce vendredi sur l’ouest du pays

Météo France indique ce mercredi qu’une nouvelle perturbation arrivera par l’ouest ce vendredi. « Au contact de l’air froid, de la neige est attendue du Limousin à la Haute-Normandie, et de l’Ile-de-France aux Hauts-de-France », selon les prévisions. La couche de neige au sol attendue sera de 2 à 5 cm, localement jusqu’à 10 cm.

 

15h49: Seulement la moitié des court-courriers Air France assurés ce mercredi depuis Orly

Air France prévoit d'assurer 90% de ses vols long-courriers, deux tiers des moyen-courriers au départ de Roissy et 50% des court-courrier au départ d'Orly. Des retards sont à prévoir dans les deux aéroports, notamment en raison des difficultés pour le personnel d'y accéder.

15h41 : Le courrier perturbé

La distribution du courrier et des colis a été perturbée en Ile-de-France, et en Normandie, Centre Val de Loire, Pays de la Loire, Haut de France, Poitou-Charentes, selon la Poste.

15h38 : Nouvelle minute mignonnerie avec ces images des pandas du zoo de Beauval jouant dans la neige

Ne me remerciez pas, c'est cadeau.

 

15h17 : Yves Lecoq parmi « les naufragés de la route »

La voix des Guignols a passé, comme 1.500 personnes, la nuit dans sa voiture sur la N118 à hauteur de Bièvres, dans l’Essonne.

Cette mésaventure était selon l’humoriste comparable à la durée d’un vol « Paris-Rio, mais pas avec les mêmes résultats à l’arrivée et puis 50 mètres de parcourus… ». « Le problème, c’est qu’ils nous ont laissés passer et qu’ils ont fermé le piège derrière », a-t-il dit des forces d’ordre.

Et l’imitateur de souligner vouloir faire « tout son possible » pour participer aux Guignols de Canal + ce soir.

15h06 : On n'avait pas relevé de telles hauteurs de neige en région parisienne depuis 5 ans (en mars 2013), indique Météo France 

La hauteur de la neige tombée en Ile-de-France début février 2018
La hauteur de la neige tombée en Ile-de-France début février 2018 - Météo France

 

14h58 : Après la neige, les plaques de glace ?

L'épisode de neige se termine mais attention à la formation de plaques de glace cette nuit, qui pourront rendre les chaussées très glissantes et perturber la circulation, notamment en Ile-de-France, avertit Météo France.

 

14h51 : Les huit départements d'Ile-de-France toujours en vigilance orange neige-verglas

Les départements concernés sont : Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91) et Val-d'Oise (95). 

14h25 : Le trafic s’améliore sur le réseau Transilien

« Les chutes de neige qui ont perduré une grande partie de la matinée en Ile-de-france continuent à affecter la circulation des trains Transilien », indique la SNCF dans un communiqué. Le trafic s’améliore cependant très notablement avec 2 trains sur 3 en moyenne.

Pour les grandes lignes, le plan de transport est toujours assuré dans son intégralité sur l’Axe Sud-Est (Lyon, Marseille, Montpellier…), sur l’Axe Nord (Lille) et sur l’Axe Est (Strasbourg) avec quelques rallongements de temps de parcours, de 40 minutes en moyenne, causés par des limitations de vitesse.
Concernant l’Axe Atlantique (Bretagne, Pays-de-Loire et Aquitaine), « 70 % des trains sont assurés mais avec des temps de parcours sensiblement plus longs. En raison des conditions météorologiques, un nombre important de rames TGV ont été endommagées par des projections de glace (vitres brisées) ».
A noter que pour les clients TGV et longue distance, la garantie 30 minutes s’applique. Elle prévoit un remboursement partiel du billet dès 30 minutes de retard à l’arrivée.

14h19 : Les parcs et jardins parisiens rouvrent progressivement

De quoi aller faire des bonhommes de neige tranquille après l'école. 

 

14h15 : Pas de panne de courant à déplorer

Les chutes de neige n'ont pas eu d'impact sur la distribution d'électricité, selon le gestionnaire du réseau Enedis. Et ça, c'est une bonne nouvelle. 

14h15 : Quelques perturbations dans les aéroports

Selon une source aéroportuaire, il y a des retards et quelques annulations sur le moyen-courrier (le long-courrier n’est pas touché) à cause des opérations de dégivrage et de déneigement des plateformes aéroportuaires et surtout du manque de personnel qui n’a pas réussi à se rendre sur la plateforme.

Mardi, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle avait eu « une journée quasiment normale » mais Orly avait enregistré « des retards supérieurs à une heure en moyenne pour cause de dégivrage », a indiqué le gestionnaire des aéroports parisiens, ADP. A Orly, des passagers ont même dormi à même le sol dans l’aérogare.

14h14 : Pas de bus mais des métros

Selon la RATP, le trafic pour les bus était quasi nul, notamment dans le département de la Seine-Saint-Denis après une décision préfectorale.

Les transports scolaires ne circulent pas non plus dans plusieurs départements, notamment en Seine-Saint-Denis, en Essonne, dans les Yvelines ou en Seine-et-Marne.

Sur le tramway, le trafic est normal sur les 5 lignes (T1, T2, T3a et T3b, T7), fonctionnel à 50 % sur une ligne (T8), et interrompu totalement sur deux lignes (T5 et T6).

Le trafic est également normal sur 6 lignes du métro (L1, L3, L7, L10, L11, L14) mais reste légèrement perturbé sur les autres.

La RATP va continuer à faire circuler des trains et tramways la nuit « afin d’éviter le gel de ses installations », a-t-elle annoncé.

14h13 : La SNCF conseille de « reporter ses déplacements »

On refait un petit point transports en commun. La SNCF a évoqué un trafic « très fortement perturbé » prévoyant moins d’un train sur deux en moyenne mercredi matin sur les lignes Transilien et des vitesses réduites sur les grandes lignes. Elle a conseillé à ses « clients de reporter leurs déplacements ».

« Ce qui est problématique, ce sont trois lignes en Ile-de-France » (L, U et P, au sud-ouest et à l’est de Paris) pour cause de branches sur les caténaires et d’arbres sur la voie, a indiqué de son côté à l’AFP le président de la SNCF Guillaume Pepy. Selon lui, 2.500 agents ont été mobilisés cette nuit en Ile-de-France.

Côté RATP, le trafic est perturbé sur le RER A avec quatre trains sur 5 et sur le RER B avec 3 trains sur 4. Son interconnexion est par ailleurs interrompue à la gare du Nord à la demande de la SNCF, selon la RATP.

14h09 : Les Républicains fustigent le « manque d’anticipation » du gouvernement

Alors que plus de 900 véhicules étaient encore bloqués à la mi-journée au sud-ouest de Paris sur la nationale 118, la porte-parole du parti Laurence Sailliet a jugé la situation « invraisemblable » et « inadmissible ».

« Inadmissible la réaction aussi de Benjamin Griveaux (le porte-parole du gouvernement) qui dit + on ne pouvait pas mesurer le nombre de centimètres + (de neige qui allait tomber). Inadmissible aussi la réaction de la ministre (des Transports, Elisabeth Borne) qui dit "tout à été fait". On ne peut pas l’entendre », a-t-elle déclaré sur RMC.

« Il faut anticiper », a plaidé Laurence Sailliet. « Ce matin quand la ministre (des Transports) disait (ne prenez pas votre voiture) il y avait déjà 200 km de bouchons. On est dans un monde complètement parallèle (…) On doit, aussi, quand on est au pouvoir, anticiper les événements exceptionnels », a-t-elle ajouté.

« Comment ne pas être scandalisé par cet amateurisme et ce manque total d’anticipation ? », a renchéri dans un communiqué le porte-parole du parti Gilles Platret, alors que « les moyens techniques existent pour accompagner un épisode neigeux de grande ampleur et éviter de fait ce type de catastrophe ».

« La situation ne devant pas s’arranger dans les heures et la soirée à venir, les Républicains enjoignent l’exécutif à prendre enfin ses responsabilités et à s’engager dans l’action pour éviter qu’une telle situation se reproduise une fois encore », a-t-il conclu.

14h06 : En 1963 on descendait aussi la piste de ski de Montmartre

L'Ina a publié sur sa page Facebook des images de la piste de ski de Montmartre durant l'hiver 1963.

 

13h55 : « J’ai fini par gratter la chaussée avec ma raclette »

« Si j’avais su dans quelle galère je m’embarquais, je serais resté dormir sur place », confie avec le recul Bob. Il était près de 19 heures mardi soir lorsqu’il a quitté son travail à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour rejoindre son domicile situé à la lisière d’Antony (Hauts-de-Seine) et de Massy (Essonne). Une quinzaine de kilomètres qu’il fait parfois en une heure lorsqu’il y a des bouchons mais rarement plus. C’était sans compter les chutes de neige exceptionnelles de ce début de soirée. Il lui a fallu près de six heures pour rentrer. « Et encore, je suis plutôt content de ne pas être resté toute la nuit bloqué dans ma voiture ! »

La suite de son témoignage est à lire par là.

13h54 : On vous a concocté un petit diapo photos avec les plus belles images de la capitale sous son manteau blanc

 

13h50 : Bonne nouvelle, le stationnement résidentiel est gratuit à Paris 

Et c'est la mairie de Paris qui le dit. 

 

13h44 : Envie de voir Paris sous la neige ? On vous emmène en haut de la Tour Montparnasse

 

13h15 : La consigne de pas utiliser son véhicule est maintenue jusqu’à ce jeudi

Michel Delpuech, le préfet d’Ile-de-France, a indiqué que « la consigne de ne pas prendre sa voiture » était maintenue « pour cette après-midi et demain » lors d’une conférence de presse.

12h50 : L’Ile-de-France, l’Yonne et l’Aube encore en vigilance orange à la neige

Seules l’Ile-de-France, l’Yonne et l’Aube restent en vigilance orange à la neige et au verglas, selon le nouveau bulletin publié par Météo France.

12h33 : Certains coureurs ont décidé de braver le froid et la neige. Mais comment continuer de courir quand ça caille ?

Non la réponse à cette question n’est pas « ne pas courir »…

Toutes les réponses se trouvent par là

12h29 : En France, il fait froid, mais à Pyeongchang, c'est encore pire

Qu’on se trouve à Paris ou à Pyeongchang, on se les pèle. Un peu plus sur le site des Jeux olympiques qui débuteront vendredi que dans la capitale française, il faut bien l’avouer. Vous nous dites -6, -7 degrés de ressenti en Ile-de-France ? Notre envoyé spécial vous répond que le mercure s’écroule 20 degrés plus bas dans l’est sud-coréen. « Le pire, c’est au lever et au coucher du soleil », nous confie le sauteur françaisVincent Descombes Sevoie », pas très chaud à l’idée de s’élancer du tremplin à 19 heures pour son entraînement du jour.

Ambiance...

 

12h24 : La ministre chargée des transports annonce un retour à la normale vers 14 heures

Lors de son point presse, la ministre chargée des transports a indiqué que le retour à la normale était prévu pour ce mercredi 14 heures. 

Météo-France a indiqué dans son dernier bulletin que 10 départements étaient encore ce mercredi midi en vigilance orange neige-verglas. Les départements concernés sont : Aube (10), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

10 départements sont encore en vigilance orange neige-verglas
10 départements sont encore en vigilance orange neige-verglas - Météo France

 

 

12h22 : Prisonnière de la neige, une septuagénaire appelle... France Bleu

La neige fait rage, depuis plusieurs heures, en France. C’est notamment le cas dans les Pyrénées-Orientales, où un épais manteau blanc a recouvert une partie du département. Simone, une habitante de Valcebollère, une ville d’une quarantaine d’âmes, perdue dans les montagnes, à la frontière espagnole, en sait quelque chose…

Prisonnière de la neige, sa voiture ensevelie sous plus d’un mètre de poudreuse, cette septuagénaire a décroché son téléphone, mardi, pour appeler… France Bleu.

La suite de l'histoire est à lire par là.

12h19 : Vous avez galéré à rentrer chez vous à cause de la neige ? Racontez-nous

Les chutes de neige ont provoqué de très fortes perturbations dans les transports en commun et provoqué de gigantesques bouchons. 

Vous avez galéré à rentrer chez vous à cause de la neige ? Racontez-nous

>> Vous pouvez témoigner dans les commentaires ou envoyer un mail à contribution@20minutes.fr. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance.

 

12h15 : « La situation reste difficile », admet Elisabeth Borne

La recommandation générale reste « de ne pas prendre sa voiture » et se rabattre sur les transports en commun qui recommencent à fonctionner, a déclaré Elisabeth Borne.

Pour ceux qui prendraient la route, la ministre chargée des transports rappelle aux automobilistes d’observer « la plus grande vigilance ».

12h00 : « Le point noir » reste « la nationale 118 »

Le préfet de police de Paris a tenu un point presse ce mercredi à la mi-journée pour faire le point sur la situation.

Encore 900 véhicules sont bloqués sur la N118, a-t-il annoncé. « Le point noir » reste « la nationale 118, du carrefour de Vélizy (Yvelines) en allant vers le sud », avec « près de 300 véhicules » bloqués sur le carrefour et « 650 sur l’axe routier » allant vers le sud, a-t-il indiqué au cours d’une conférence de presse. Dans la nuit de mardi à mercredi, entre 1.500 et 2.000 véhicules étaient restés coincés sur l’axe routier.

Michel Delpuech note que le trafic est faible ce mercredi matin et se félicite du fait que la consigne donnée de ne pas utiliser son véhicule ait été observée. Cette même consigne reste valable cet après-midi et demain jeudi.

La circulation des poids lourds a été relancée ce mercredi à 11 heures et sera autorisée jusqu’à 17 heures pour permettre un « déstockage », a-t-il souligné.

 

11h38 : Les tarifs des Uber explosent

Après les chutes de neige exceptionnelles qui se sont abattues sur Paris et l’Ile-de-France, les prix de l’application Uber se sont littéralement envolés. Certains transports étant bloqués mardi et mercredi, de nombreux Franciliens ont tenté l’option VTC pour se déplacer… et l’ont très vite regretté.

Plusieurs internautes ont réagi sur les réseaux sociaux, se plaignant des prix exorbitants pratiqués par les chauffeurs Uber. Et c’est à lire par ici.

11h35 : Un peu de douceur avec les animaux du zoo de Thoiry qui apprécient visiblement ces quelques flocons

 

10h50 : Bison Futé invite les usagers à éviter les déplacements vers la région parisienne et les départements concernés par les vigilances météo

Compte tenu des conditions météorologiques, des restrictions de circulation concernant les poids-lourds dont le PTAC est supérieur à 7,5 tonnes sont en cours depuis mardi 22h00. La circulation des PL est interdite en Ile-de-France,
sur l'A13 (dans le 27) vers Paris, sur l'A10 (dans le 28), sur l'A11 de Chartres jusqu'à l’île de France (28), sur la RN10 de Tours à l’Ile-de-France (37,41,28), sur la RD 2020 depuis Orléans jusqu'à l’Ile-de-France (45,28), sur la RN12 dans les deux sens de circulation entre Alençon et Ile-de-France et sur la N154 dans les deux sens de circulation entre l'A13 et l'A10.

 

10h30 : La situation pourrait devenir critique dans la nuit de mercredi à jeudi avec la chute des températures

Vingt-deux départements, dont les huit d’Ile-de-France (IDF), le Nord et le Rhône, ont activé depuis lundi leur « alerte grand froid » pour l’hébergement des sans-abri. Avec à la clé l’ouverture d’un millier de places d’hébergement d’urgence, en plus des 13.000 déjà prévues pour l’hiver : 649 places supplémentaires en IDF, 110 dans un gymnase de Lyon…

La situation pourrait devenir critique dans la nuit de mercredi à jeudi avec la chute des températures - jusqu’à moins 10 degrés - et l’apparition de « gelées » sur les sols enneigés, a prévenu Emmanuel Demaël, prévisionniste chez Météo-France.

10h25 : 150 km de bouchons enregistrés avant 09h00

En Ile-de-France, on enregistrait près de 150 km de bouchons peu avant 09h00, contre 739 kilomètres mardi soir, un record, selon le site d’informations routières Sytadin.

Le trafic en Ile-de-France mercredi matin
Le trafic en Ile-de-France mercredi matin - Sytadin

 

« On est face à une situation exceptionnelle », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Frédéric de Lanouvelle, en appelant les automobilistes à « ne pas prendre leur voiture ».

10h13 : Fin du snow game à Montmartre après l’arrivée de la police

Déso.

 

09h47 : Et ce qui devait arriver arriva, première chute sur la piste noire du Mont Martre

 

09h43 : 1.000 places d’hébergement supplémentaires « ouvertes dès cette semaine »

Benjamin Griveaux a indiqué que « 1.000 places supplémentaires » d’hébergement d’urgence « seront ouvertes dès cette semaine », soulignant que « la très grande majorité » des SDF ne fait pas le choix de vivre dans la rue, mais subit cette situation.

« On a 145.000 places d’hébergement en urgence, c’est 10.000 places de plus que l’an dernier », a détaillé le porte-parole du gouvernement sur RTL. « On a 1.000 places supplémentaires qui seront ouvertes dès cette semaine, dont 650 places supplémentaires en Ile-de-France et 250 à Paris ».

« Jamais il n’y a eu autant de places ouvertes d’hébergement en France cette année », a renchéri la ministre de la Santé Agnès Buzyn, interrogée sur LCI. Elle a annoncé qu’elle se rendrait « en visite dans un centre d’hébergement (…) pour familles » dans la soirée de mercredi ou de jeudi.

09h42 : A Rennes aussi, quelques flocons sont tombés cette nuit

 

09h30 : Les skieurs continuent d’arriver sur le Mont Martre et ont une pensée « pour les gens dans leur voiture sur le périphérique »

 

09h22 : « Difficile d’anticiper le nombre de centimètres qu’il va tomber »

« Il faut arrêter de faire croire n’importe quoi aux Français » et reconnaître qu'« il est difficile d’anticiper le nombre de centimètres de neige qu’il va tomber », a estimé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, face aux conséquences des chutes de neige exceptionnelles.

Interrogé sur RTL sur un défaut d’information des usagers par la SNCF et la RATP, il a remarqué qu « 'il faut toujours bien informer », y compris « dans une situation exceptionnelle » comme celle que « nous vivons -- il n’a pas autant neigé depuis 2013 » et il est tombé « 15 à 20 cm de neige en 24 heures ».

« Donc à situation exceptionnelle, moyens exceptionnels. Les sites de la SNCF et de la RATP doivent pouvoir être en mesure de donner les informations », reconnaissant « à certains endroits que les informations ne circulaient pas suffisamment », a-t-il ajouté.

Mais « le nerf de la guerre c’est de faire en sorte que les gens puissent circuler, puissent être en sécurité ». « Arrêtons de faire croire n’importe quoi aux Français. Il est difficile d’anticiper le nombre de centimètres qu’il va tomber », a-t-il assuré.

Et si « pour les premiers centimètres (de neige) le salage est utile », « au-delà (il) s’avère inopérant ».

09h03 : Un skieur sur la piste de Montmartre

De magnifiques images offertes par notre journaliste sur place. 

 

08h47 : Edouard Baer nous conseille d’aller vivre en Bretagne pour échapper à la neige

« Il y a une solution pour échapper à tout ça. Tous en Bretagne ! Tous, tous là-bas. Fuyons les climats continentaux. Tous vers l’océan, vers les climats océaniques, vers les climats tempérés quand la pluie est une caresse, le soleil une promesse, les nuages se dissipent puis reviennent. Un mouvement incessant saccadé, comme la marée », a lancé l’acteur au micro de Radio Nova.

 

08h46 : « Entre 1.500 et 2.000 personnes » bloquées cette nuit sur la N.118

« Entre 1.500 et 2.000 personnes » ont été bloquées dans leur véhicule sur la N.118, dans la nuit de mardi à mercredi, en raison des fortes chutes de neige, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris.

L’évacuation de ces personnes bloquées était toujours « en cours » ce mercredi matin, a complété la préfecture de police.

08h40 : Jusqu’à 15 cm de neige sont tombés à Chartres

A 05h00, Météo-France a relevé 12 cm à Paris-Montsouris, 13 à Roissy et Orly, 14 cm à Orléans et 15 cm à Chartres.

 

08h34 : « Aucune information voyageurs », dénonce Pécresse

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et à la tête d’Ile-de-France Mobilités, dénonce l’absence d’informations dans les transports en commun, très perturbés par les conditions météorologiques.

« Ce matin partie prendre un train… qui n’est jamais parti. Voie bloquée. Aucune information voyageurs. Et les applications conseillent de prendre des bus… qui ne circulent pas… Premier défi 2018 de SNCF, RATP et OPTILE sera l’amélioration de l’information en temps réel ! », a tweeté Valérie Pécresse.

 

08h31 : Des naufragés de la route témoignent

« Bloqué à cause de la neige depuis 17h00 » mardi soir, Antonio De Lemos a passé la nuit « dans (sa) voiture, sans manger ». « C’est la nature mais c’est pas normal parce qu’on laisse bloquer toutes les routes, non salées », a-t-il déclaré à l’AFP, assurant que « pendant trois heures on n’a vu aucun véhicule passer ».

Slobodan, 46 ans, cadre commercial, a lui « passé la nuit errant de cafés en cafés » près de la gare du Nord à Paris. Après « une soirée compliquée avec des clients, (il) n’a pas eu de train » mardi soir. Ce cadre supérieur espérait rentrer chez lui tôt mercredi matin, « pour prendre une douche, se changer et revenir travailler à la Défense ». Las, « tous les trains sont supprimés depuis 05h00 en direction de la banlieue », se désespérait-il, interrogé par l’AFP.

08h27 : 25 départements sont encore en alerte neige-verglas, indique Météo France

25 départements sont encore en alerte orange neige-verglas
25 départements sont encore en alerte orange neige-verglas - Météo France

 

08h15 : La direction générale de l’Aviation civile nous explique comment elle assure le déneigement des pistes sur les aéroports

 

08h07 : Le ministère de l’Intérieur « demande à nouveau aux automobilistes de ne pas prendre leur voiture »

 

07h39 : Ne cherchez pas, tous les RER sont perturbés en Ile-de-France, certaines lignes du métro et du tramway également

Les lignes A, B, C, D et E du RER sont perturbées par la neige.

Du côté du métro, les lignes 5 et 8 sont perturbées. Sur la ligne 2, la station Courcelles est fermée tout comme la station Louise Michel, sur la ligne 3, et ce jusqu’à la mi-journée.

La ligne 1 du tramway est interrompue entre la gare de Saint-Denis et les Courtilles. La reprise du trafic est estimée vers 12 heures. La ligne 3 du tram est pour sa part coupée entre Porte d’Ivry et porte de Vincennes jusqu’à 12 heures environ. La ligne 5 est elle totalement interrompue jusqu’à 12 heures.

Les lignes 2, 3 bis et 7 du tramway sont également perturbées.

Le site de la RATP était inaccessible ce matin à 7h45, victime lui aussi, sans doute, de la neige.

La RATP a annoncé dès hier soir l’interruption de la circulation des bus en banlieue parisienne. Certains bus dans Paris intra-muros ne circulent plus également.

On souhaite bon courage à tous les utilisateurs des transports en commun.

07h38 : La SNCF conseille à ses « clients de reporter leurs déplacements »

Au niveau du rail, la SNCF a conseillé à ses « clients de reporter leurs déplacements » ce mercredi matin, au deuxième jour de fortes chutes de neige qui rendent difficile la circulation des trains de banlieue ou à grande vitesse en Ile-de-France.

« Le trafic ferroviaire sera très fortement perturbé toute la matinée en Ile-de-France avec moins d’un train sur deux en moyenne sur les lignes transiliens » et « des vitesses » réduites sur les grandes lignes, a déclaré un porte-parole à l’AFP.

07h36 : Les automobilistes franciliens priés « de ne pas prendre leur véhicule ce matin »

Sur le front des conditions de circulation, « trois points de blocage perdurent mais sont actuellement en voie de résolution », a indiqué la PP. Il s’agit de l’A12, de la N1 en direction de Paris et de l’A86, et de la N118 sur tout le secteur de l’échangeur du petit Clamart.

Le préfet de Police, Michel Delpuech a demandé aux automobilistes franciliens « de ne pas prendre leur véhicule ce matin afin de ne pas accentuer ces points de blocages et de permettre l’intervention des forces de l’ordre, des services de secours et des opérateurs concernés ».

Entre 2.500 et 3.000 membres des forces de l’ordre, des services de secours et des opérateurs routiers sont mobilisés.

07h35 : Au moins 1.500 personnes hébergées dans des centres d'accueil, gares et aéroport

Au moins 1.500 personnes ont été hébergées dans des centres d'accueil ouverts pendant la nuit en Ile-de-France, mais aussi dans des gares parisiennes et à l'aéroport d'Orly, en raison d'un épisode neigeux exceptionnel, a annoncé ce mercredi la préfecture de police de Paris.

Au total, selon un décompte effectué à 06h30, 46 centres d'hébergement ont été ouverts dans la région pour accueillir plus de 600 personnes, ont précisé la préfecture de police (PP) et le ministère de l'Intérieur. Environ 700 personnes ont par ailleurs été hébergées dans les gares de Montparnasse et Austerlitz et 230 à l'aéroport d'Orly, a détaillé la préfecture de police.

07h30 : Bonjour et bienvenue à tous sur ce live enneigé pour suivre en direct avec nous l’évolution de la situation alors que Paris et l’Ile-de-France se sont réveillés sous un épais manteau blanc.