Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
CIRCULATIONLes blocages des agriculteurs se poursuivent ce mardi autour de Toulouse

Toulouse: Les blocages des agriculteurs se poursuivent... avant d'autres mardi

CIRCULATION
Pour dénoncer la nouvelle carte des zones défavorisées, les agriculteurs continuent à se mobiliser. Après la blocage de l'A68 lundi, la circulation devrait être difficile au sud ce mardi...
Le blocage de l'A68 par les agriculteurs devraient durer jusqu'en milieu de soirée.
Le blocage de l'A68 par les agriculteurs devraient durer jusqu'en milieu de soirée. - Gendarmerie 31
Béatrice Colin

B.C.

Journée très très difficile pour les automobilistes qui circulent entre le Tarn et Toulouse. Dès potron-minet, les agriculteurs de la Haute-Garonne​ et du Tarn ont procédé à la mise en place de barrage sur l’A68.

En début de soirée, ils levaient le camp, laissant le soin aux gestionnaires de l’autoroute de nettoyer. La circulation devait être rétablie progressivement.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Après le nord est, c’est au sud-est, sur l'A64, que les exploitants agricoles pourraient mettre en place des opérations de barrage mardi matin, certainement du côté de Noé ou Longages. La préfecture de Haute-Garonne invite donc les automobilistes à prendre leur précaution.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

La rocade de Montauban est, elle, toujours coupée, et cela depuis plus d’une semaine.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Les agriculteurs continuent ainsi à mettre la pression au gouvernement quelques heures avant leur rendez-vous prévu mercredi avec Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture. Ce dernier doit leur annoncer la décision qu’il a prise sur le maintien ou non d’un millier de communes d’Occitanie en zones défavorisées, et donc éligibles à des aides.

Sujets liés