Lyon: La pub sur les trottoirs n’est pas près de fleurir dans la ville et la métropole

PUBLICITÉ Le maire de Lyon a fait savoir lundi, que cette question serait tranchée dans le cadre de la concertation sur l'affichage publicitaire, engagée pour plusieurs mois...

Elisa Frisullo

— 

La publicité sur les trottoirs ne devrait pas être expérimentée avant un long moment à Lyon et dans la métropole. illustration

La publicité sur les trottoirs ne devrait pas être expérimentée avant un long moment à Lyon et dans la métropole. illustration — Frederic Scheiber/20 MINUTES

  • Le maire de Lyon a décidé de reporter sa décision sur l’expérimentation de la pub au sol.
  • Il préfère que cette question soit tranchée de manière globale dans le cadre de la concertation sur l’affichage publicitaire, en cours dans la région lyonnaise.
  • Plusieurs maires de la métropole s’opposent à l’expérimentation.

Il ne s’agit pas d’un refus clair et catégorique. Mais tout de même. La publicité sur les trottoirs semble bien mal embarquée dans la région lyonnaise. Lundi, lors du conseil municipal, le maire de Lyon Georges Képénékian a en effet indiqué qu’il suspendait la décision sur l’expérimentation de l’affichage éphémère au sol, rendue possible grâce à un décret pris par le gouvernement le 22 décembre.

Après le refus catégorique de Nantes et Bordeaux de tester le marquage au sol, Matignon avait finalement suspendu ces deux expérimentations, début janvier, le temps de favoriser la concertation sur le sujet dans ces métropoles. Et avait laissé à l’agglomération lyonnaise le soin de se prononcer sur cette phase de test.

>> A lire aussi : Pub sur les trottoirs: Le gouvernement suspend l'expérimentation à Bordeaux et à Nantes

Pas d’urgence à trancher selon la mairie de Lyon

Interrogé sur cette question par le président du Grand Lyon David Kimelfeld, Georges Képénékian a préféré reporter sa décision à plus tard. « Il ne s’agit pas d’un refus ou d’une suspension de l’expérimentation. Le maire préfère que cette question soit tranchée dans le cadre de la concertation actuellement en cours à la Métropole sur le règlement local de la publicité, précise à 20 Minutes un porte-parole de la mairie de Lyon. Il estime qu’il n’y a pas d’urgence à se décider. » Pour le collectif Plein la Vue, créé à Lyon en novembre pour lutter contre l’affichage massif dans la région lyonnaise, ces dernières nouvelles vont dans le bon sens.

« Nous saluons la décision du Maire de Lyon, Georges Képénékian (..) Cette sage décision répond aux attentes des citoyens du Grand Lyon, qui depuis des semaines se mobilisent contre l’omniprésence de la publicité dans l’espace public, et notamment sur cette nouvelle forme de publicité sur les trottoirs. Une forme de publicité relativement propre dans son procédé, mais sale dans sa finalité. Occuper toujours plus d’espace public pour pousser à la consommation », indique le collectif antipub, soucieux que la métropole suspende totalement cette expérimentation sur le territoire.

>> A lire aussi : Lyon : Les antipubs à l’offensive pour limiter les affichages publicitaires dans l’espace public

Aucun maire volontaire pour l’instant

Si, au Grand Lyon, la question n’est pas totalement tranchée, les quelques retours des maires sur le sujet vont tous dans le même sens. « Plusieurs d’entre eux nous ont déjà fait savoir qu’ils refusaient l’expérimentation et personne ne s’est encore porté volontaire pour tester, indique-t-on à la métropole de Lyon. Cette question sera abordée dans le cadre de la concertation sur le règlement local de la publicité qui doit être fixé d’ici à 2020. D’ici là, il est possible que la pub au sol soit testée sur un secteur bien précis, mais rien n’a été décidé ».

De quoi rassurer, pour quelque temps au moins, les habitants inquiets de voir la pub envahir davantage l’espace public.