Rennes: Nolwenn et ses doudous, ces «héros de l'année» qui seront reçus par Emmanuel Macron

SOLIDARITE L'infirmière rennaise assistera aux voeux du Président ce mardi...

Camille Allain
— 
L'infirmière anesthésiste Nolwenn Febvre a créé l'association Les P'tits Doudous au CHU de Rennes.
L'infirmière anesthésiste Nolwenn Febvre a créé l'association Les P'tits Doudous au CHU de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes
  • La représentante de l’association Les P’tits Doudous est reçue à l’Elysée.
  • Nolwenn Febvre assistera aux voeux d’Emmanuel Macron.
  • Elle a créé une association à Rennes qui vient en aide aux enfants hospitalisés pour éviter qu’ils ne pleurent avant une opération.
  • L’association compte aujourd’hui 40 antennes dans toute la France.

Ce mardi soir, elle foulera les planchers de l’Elysée. Infirmière anesthésiste au CHU de Rennes, Nolwenn Febvre assistera aux vœux du président de la République. En plus de s’adresser aux Assemblées et au conseil de Paris, Emmanuel Macron a décidé pour sa première de rendre hommage aux forces vives et aux «héros de l'année 2017». Une catégorie dans laquelle se range la Rennaise, fondatrice de l’association Les P’tits Doudous. « Quand j’ai reçu le mail, je pensais à un canular. J’étais persuadée qu’on avait piraté notre compte », témoigne Nolwenn Febvre.

Après vérification, l’infirmière a compris qu’il ne s’agissait pas d’une blague et qu’Emmanuel Macron l’avait bien désignée comme « héroïne de l’année ». « Je ne me considère pas du tout comme ça. Les héros, ce sont les enfants que l’on accompagne tous les jours ».

>> A lire aussi: Comment les P'tits Doudous ont stoppé les pleurs des enfants à l'hôpital

Des enfants, elle en aide tous les jours depuis 2010, date à laquelle elle a créé Les P'tits Doudous. Aidée par le fabricant de peluches Moulin Roty, l’association a réussi à faire diminuer les pleurs des enfants hospitalisés. D’abord en leur offrant un doudou, puis en mettant sur pied l'application «Le héros c'est toi», qui aide l’enfant à rejoindre le bloc sans appréhension. « Ma récompense, c’est de voir un enfant s’endormir sans verser une larme », assure l’infirmière.

Des antennes dans 40 hôpitaux

Financée grâce à un astucieux système de récupération de matériaux hospitaliers usagés, l’association a en plus fait des petits dans toute la France. Les P’tits Doudous comptent actuellement 40 antennes et 300 soignants bénévoles dans les hôpitaux de tout le pays. « On parle des hôpitaux qui vont mal. Je trouve que c’est un bel exemple de réussite », conclut l’infirmière.