Météo: Paris se prépare au pic de crue finalement revu à la baisse et inférieur à 2016

INONDATION Le niveau maximal de la crue de la Seine ne devrait finalement pas dépassé les 6 mètres...

20 Minutes avec AFP

— 

La Seine va continuer de monter jusqu'à ce week-end. (image d'illustration)
La Seine va continuer de monter jusqu'à ce week-end. (image d'illustration) — CHAMUSSY/SIPA

Après plusieurs jours de crue, la Seine, qui continue inexorablement de monter, devrait atteindre son plus haut niveau durant le week-end. A Paris, habitants et pouvoirs publics s’organisent pour éviter tout dégât majeur, même si Vigicrues vient d’annoncer qu’il revoyait ses prévisions à la baisse, en dessous des 6,10 m de 2016.

>> A lire aussi : VIDEO. Crue de la Seine: 395 personnes évacuées et 14.000 coupures d'électricité possibles en Ile-de-France

En conséquence la navigation est ainsi interdite sur le fleuve parisien. Les péniches sont à l’arrêt et les musées sous surveillance. De nombreuses mesures de précaution ont déjà été prises en Ile-de-France où 395 personnes ont été évacuées, principalement dans le Val-de-Marne. Un millier d’abonnés sur 6,2 millions sont privés d’électricité.

« Entre 5,80 m et 6 m »

« On avait tablé entre 5,80 m et 6,20 m. Plus on se rapproche de l’événement, plus on arrive à réduire cette incertitude et on serait plutôt maintenant entre 5,80 m et 6 m », a déclaré à l’AFP Francois Duquesne, directeur de l’organisme de prévisions des crues.

>> A lire aussi : Météo: Dix-neuf départements en vigilance orange, 15 pour «risques d'inondation»

Ce vendredi matin, à 5h10, le niveau de la Seine atteignait 5,61 m au Pont d’Austerlitz et toute la nuit le niveau a régulièrement augmenté. Au niveau national, treize départements étaient encore dans la nuit de jeudi à vendredi en vigilance orange crues-inondations, principalement autour du bassin de la Seine, et dans une moindre mesure de la Saône.

Protéger les équipements de la SNCF

Le tronçon central de la ligne C du RER à Paris est fermé au moins jusqu’au 31 janvier. Sur les voies de la station Musée d’Orsay, des agents de la SCNF démontaient ce jeudi les dispositifs électriques des aiguillages pour les protéger de l’eau qui remonte du sous-sol. « Au plus fort de la crue, on va pomper jusqu’à 10.000 mètres cubes d’eau par heure », explique Daniel Gardeux, un responsable du réseau régional SNCF.

Les musées du Louvre et d’Orsay ont pris leurs précautions pour protéger les œuvres. Face à la montée des eaux, les ministères se préparent à un repli éventuel sur des sites de secours. Les propriétaires de péniches s’inquiètent et les Voies navigables de France ont interdit la navigation notamment sur toute la Seine amont, Paris inclus, laissant ainsi les bateaux-mouches au chômage technique.