Grosse fatigue: Comment se remettre après une grippe?

DODO Après avoir contracté le virus de la grippe, les patients sont généralement en proie à un gros coup de fatigue…

Anissa Boumediene

— 

Boire beaucoup d'eau, se reposer et miser sur des aliments riches en vitamines sont les clés pour vite se remettre de la grippe.
Boire beaucoup d'eau, se reposer et miser sur des aliments riches en vitamines sont les clés pour vite se remettre de la grippe. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
  • Selon Santé publique France, le plus gros de l’épidémie de grippe est désormais derrière nous pour le cru hiver 2017/2018.
  • Mais pour nombre de patients contaminés par le virus, il faut faire face à un gros coup de fatigue.
  • Avec quelques mesures simples, on peut rapidement se remettre sur pied.

Le pic a été atteint, et le pire de la grippe est désormais derrière nous, selon les dernières données de Santé publique France. Enfin pas tout à fait derrière. Claqué, plus de force, batterie à plat ? Quand on fait partie des malchanceux qui ont attrapé la grippe saisonnière, une fois passés les jours les plus difficiles de fièvre, courbatures et autres joyeusetés associées au virus, on se retrouve – on peut se le dire entre nous — comme une loque, en proie à un gros coup de pompe qui laisse sur les rotules. « Cette fatigue correspond à un symptôme post-viral, valable pour la grippe comme pour les autres virus respiratoires qui circulent en ce moment », précisent de concert les docteurs Jean Lalau-Kéraly et Jean-Louis Bensoussan. Il n’y a pas de remède miracle, mais avec quelques bonnes pratiques on peut vite se remettre sur pied.

De l’eau, de l’eau, de l’eau

Cela vaut au quotidien, mais au sortir de la grippe, « il faut boire beaucoup d’eau, prescrit le Dr Jean Lalau-Kéraly, pédiatre nutritionniste. En combattant le virus de la grippe, l’organisme est sujet à une fièvre qui peut être intense ». Cette fièvre cause une déshydratation qu’il faut absolument contrer : « une déshydratation de 1 % peut suffire à elle seule à entraîner une perte musculaire et accentue la fatigue ressentie, prévient le pédiatre. D’ailleurs, s’agissant des courbatures qui apparaissent durant la période aiguë de la maladie, si elles sont en partie provoquées par le virus, qui entraîne une inflammation musculaire, elles sont aussi la conséquence directe d’une déshydratation. »

En plus de boire beaucoup d’eau, on se réhydrate aussi en soignant le contenu de son assiette. « Il faut privilégier les aliments riches en eau, comme les soupes de légumes, les compotes et les produits laitiers, qui ont également l’avantage d’être digestes », suggère le pédiatre.

Du repos, du repos, du repos (et un peu de marche)

Après une grippe, on passerait bien quinze jours planqué au chaud sous la couette. Rien de plus normal. Mis à rude épreuve par le virus, l’organisme a en premier lieu besoin de beaucoup de repos. Si votre enfant a eu la grippe, « il faut le coucher plus tôt les jours suivants, pour lui permettre de récupérer », conseille le Dr Lalau-Kéraly. Un conseil qui vaut aussi pour les grands.

Mais « il ne faut non plus céder à ce coup de fatigue : il est important de reprendre une activité physique, même légère, en marchant un peu, préconise le Dr Jean-Louis Bensoussan, médecin généraliste et membre du syndicat MG France. La maladie amoindrie les défenses immunitaires, mais elles sont par ailleurs amoindries au quotidien lorsqu’on n’est pas en bonne forme physique. »

Des vitamines pour se rebooster

Après une petite semaine passée à transpirer de fièvre et à ne presque rien manger, le corps a besoin de carburant pour se rebooster. « On oublie la pizza, indique le Dr Bensoussan. Il faut reprendre une alimentation équilibrée riche en vitamines, en misant sur les fruits et les légumes verts. » Pas besoin de supplémentation en pharmacie : « la meilleure des cures de vitamine C, c’est de manger une orange et un kiwi par jour », promet le médecin généraliste.

« La supplémentation en vitamine C n’est pas recommandée pour les tout-petits », complète le Dr Lalau-Kéraly. Mais petits et grands « peuvent par ailleurs opter pour des aliments un peu salés, pour contrer la perte de sels minéraux due à la déshydratation ».

Observer des mesures de bon sens

Si vous avez eu la grippe cette année, vous êtes tranquille pour la saison. « On n’attrape a priori pas la grippe deux fois la même année, rassure le Dr Lalau-Kéraly. Mais il ne faut pas oublier d’observer des règles d’hygiène indispensables pour éviter de contaminer ses proches : lavage des mains, utilisation de mouchoirs à usage unique (suivie d’un nouveau lavage des mains). Et penser à aérer quelques minutes son intérieur est important, même si on est malade, il ne faut pas zapper le renouvellement de l’air. »

Pour le pédiatre, « la prévention est capitale sur le terrain de la grippe et, même si l’efficacité du virus varie d’une année sur l’autre, la première mesure de prévention du virus reste la vaccination, en priorité des enfants fragiles, des personnes âgées et des professionnels travaillant à leur contact ».