Le portrait d'Arthur noyer.
Le portrait d'Arthur noyer. — Capture d'écran

ENQUETE

Disparition d'Arthur Noyer: les ossements retrouvés sont bien ceux du jeune caporal

Les analyses ADN auraient permis d’établir le lien sans qu’aucun autre ADN n’ait été trouvé…

Les ossements retrouvés sur les hauteurs des communes du Cruet et de Montmélian (Savoie) le 12 janvier, sont ceux du caporal Arthur Noyer, selon Le Dauphiné Libéré. Les analyses ADN l’ont confirmé. Toutefois aucun autre ADN n’aurait été détecté.

Le jeune homme avait disparu au mois d’avril. Son crâne avait été découvert par un promeneur dans le même secteur le 9 septembre. Le 20 décembre, les enquêteurs avaient confirmé qu’il s’agissait bien de celui du jeune soldat.

Un lieu fréquenté par Nordahl Lelandais

A la suite de cette révélation, Nordahl Lelandais, principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, avait été mis en examen pour assassinat. L’homme est soupçonné d’avoir enlevé Arthur Noyer puis de l’avoir tué. Les gendarmes avaient établi qu’il se trouvait aux mêmes endroits que le militaire, le soir de sa disparition.

>> A lire aussi : Pour quelles raisons Nordahl Lelandais a été mis en examen pour assassinat ?

Les deux téléphones du suspect ont borné aux mêmes points que celui d’Arthur Noyer. Sa voiture avait également été repérée sur les caméras de vidéosurveillance.

Selon les informations du Dauphiné Libéré, ce secteur où les ossements ont été retrouvés, était fréquenté par Nordahl Lelandais, qui s’y rendait pour pratiquer l’escalade avec ses chiens.