Saint-Nazaire: Un élu FN condamné après de fausses rumeurs de moutons sacrifiés

DIFFAMATION Jean-Claude Blanchard a écopé, mardi, de 1.000 euros d'amende...

J.U.

— 

Le palais de justice de Saint-Nazaire (illustration).
Le palais de justice de Saint-Nazaire (illustration). — Google Street View

Sa tribune, largement partagée et envoyée à la presse fin 2016, était intitulée « L’inquiétant sacrifice rituel de l’Aïd au cœur d’un gymnase nazairien ». Le chef de file du FN et conseiller municipal de Saint-Nazaire Jean-Claude Blanchard a été condamné, mardi, à 1.000 euros d’amende, rapporte le journal Ouest-France. Le tribunal l’a reconnu coupable de diffamation à l’encontre d’une association musulmane de la ville.

« Un théâtre d’agonie »

Au moment des faits, Jean-Claude Blanchard s’insurgeait contre « le sacrifice d’animaux au sein d’un gymnase prêté par la ville de Saint-Nazaire », évoquant « un théâtre d’agonie et de mort ». La polémique a grossi sauf qu’il s’agissait en fait d’une rumeur, après que des témoins auraient rapporté à l’élu la présence sur place des services vétérinaires. La ville avait démenti cette information.

Le conseiller FN, qui a reconnu qu’il aurait dû vérifier les informations, examine la possibilité de faire appel du jugement.