Saint-Nazaire: Le concert de Bertrand Cantat aux Escales annulé

POLEMIQUE Les organisateurs ont pris la décision d'annuler la venue de Bertrand Cantat, prévue le 29 juillet...

Julie Urbach

— 

Bertrand Cantat est de retour sur scène avec le groupe Détroit formé avec Pascal Humbert.
Bertrand Cantat est de retour sur scène avec le groupe Détroit formé avec Pascal Humbert. — Alain Robert/Aperçu/SIPA
  • L'ex-leader de Noir Désir ne fait plus partie des chanteurs programmés au festival des Escales de Saint-Nazaire.
  • Une décision prise ce lundi par les organisteurs de l'événement après que le maire de la ville a fait part de sa «désapprobation».

Ils vont devoir trouver une autre tête d’affiche. Trois jours après avoir dévoilé leur programmation, les organisateurs du festival Les Escales, de Saint-Nazaire, ont annoncé l’annulation du concert de Bertrand Cantat. L’ex-leader de Noir désir, accompagné de Pascal Humbert et Bruno Green (Detroit), devait se produire sur la grande scène le 29 juillet prochain.

C’était sans compter la polémique qu’a provoquée l’annonce de sa venue. Et notamment la «désapprobation»​ du maire de Saint-Nazaire, David Samzun, qui a écrit au président du festival de musiques actuelles. A noter que la collectivité fait partie des financeurs du festival.

« Nous invitions le chanteur »

« Nous sommes attachés à ce que le festival reste un espace de convivialité où
la mixité, le vivre ensemble et les valeurs humanistes restent au cœur de notre
projet », a finalement annoncé le festival Les Escales dans un communiqué annonçant l’annulation. Celui que nous invitions c’était le chanteur, qui (…) a contribué à écrire l’histoire du rock français. Son dernier disque nous avait convaincus par sa qualité artistique et musicale. »

Les apparitions publiques de Bertrand Cantat suscitent régulièrement la polémique depuis sa condamnation, en 2004, pour avoir frappé et tué son ex-compagne, Marie Trintignant. L’affaire Weinstein, le mouvement de dénonciation des violences faites aux femmes, et de nouvelles accusations de violences dont le musicien aurait été l’auteur, ont, récemment, ravivé les critiques.