Grippe aviaire: 2.700 canards tués préventivement dans les Landes

ELEVAGE Un virus d’influenza aviaire faiblement pathogène a été détecté lors de tests…

20 Minutes avec AFP

— 

Un élevage de 2.700 canards a été abattu vendredi dans les Landes.
Un élevage de 2.700 canards a été abattu vendredi dans les Landes. — GAIZKA IROZ / AFP

Nouvel abattage dans les Landes. Un élevage de 2.700 canards a été abattu vendredi en raison de la présence d’un virus d’influenza aviaire faiblement pathogène, a indiqué la préfecture du département.

Ce virus de type H5 a été détecté lors de tests conduits dans le cadre du repeuplement de cette exploitation située à Meilhan (Landes), autour de laquelle une « zone réglementée » d’un kilomètre a été mise en place afin de pouvoir éventuellement restreindre les mouvements de volaille.

« Aucun signe clinique d’infection »

« Aucun signe clinique d’infection n’avait été mise en évidence dans cet élevage », a souligné la préfecture. « Aucun élément ne permet à ce stade de rapprocher ce virus de celui qui avait déjà été mis en évidence en décembre 2017 dans un élevage à Saint-Jean-de-Lier », a-t-elle ajouté. Quelque 1.400 canards avaient été abattus fin décembre dans cet élevage, situé à 20 km de Meilhan où a été découvert ce nouveau cas de grippe aviaire.

>> A lire aussi : Tous les canards d'élevage des Landes vont être abattus pour éviter une épidémie

Un virus faiblement pathogène (type H5N3) avait déjà été identifié début décembre dans un élevage de 12.000 canards du Lot-et-Garonne​, à Monbahus, entraînant des mesures de quarantaine. Mais les palmipèdes n’avaient finalement pas dû être abattus et pourront être commercialisés normalement.