Orientation: Un syndicat épingle l'humour des fiches métiers de l'Onisep

EDUCATION Les fiches métiers « perpétuaient des clichés dégradants envers les professions », a jugé la Fage…

C. Ape.

— 

Un cours en amphi bondé dans une université nantaise.

Un cours en amphi bondé dans une université nantaise. — Unef

L’humour de l’Onisep ne plaît pas à tous. La Fage, syndicat étudiant, a épinglé mardi dans un communiqué des fiches « infométiers » disponibles sur le site Terminales 2017/2018, géré par l'Onisep.

Les fiches métiers proposées aux étudiants par l’office public dédié à l’orientation, plutôt fantaisistes, « perpétuaient des clichés dégradants envers les professions », a jugé la Fage.

Pour exemple, si l’élève se disait animé par l’envie de « réparer la machine à laver », il était renvoyé vers les fiches du juge, du pharmacien ou encore de l’orthophoniste. Passsioné de « baby-sitting » ? Il ne vous restait plus qu’à devenir sage-femme.

>> A lire aussi : L'orientation des bacheliers bientôt plus directive

De l’humour « très limite »

« À l’heure où l’orientation et l’accompagnement des lycéens vers la construction d’un projet d’orientation [sont] le cœur des réponses à apporter au défi éducatif, ce n’est pas responsable de voir qu’un organisme public se paye la tête de lycéens et met en péril l’orientation de ces jeunes, a lancé Jimmy Losfeld, président de la Fage, au micro de Franceinfo. En tout cas, j’espère que c’est de l’humour, mais quand bien même, très limite, de bas niveau et qui entretient des stéréotypes inacceptables. »

Et la radio de poursuivre en soulignant que les fiches n’étaient plus en ligne mercredi. Selon Franceinfo, le ministère a lui reconnu une maladresse dans l’écriture.