VIDEO. De vieux camions frigorifiques transformés en logements pour les SDF

BONNE IDEE Un designer nantais et son association, Home 311, a mis au point une nouvelle solution à la question du mal-logement...

Julie Urbach

— 

Un camion frigorifique transformé en abri pour SDF
Un camion frigorifique transformé en abri pour SDF — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Le projet Une villa en urgence propose de recycler les camions frigorifiques et de les transformer en dortoirs.
  • La première remorque est en cours de finalisation à Carquefou, près de Nantes. Elle doit partir d'ici à la fin du mois à Paris, où elle hébergera 8 femmes sans-abri.

C’est une idée innovante qui pourrait faire du bien à la question du mal-logement. Alors que cet hiver encore, de nombreux sans-abri n’ont pas de place en hébergement d’urgence, une nouvelle association nantaise, Home 311, propose de les installer dans… des camions frigorifiques. Un projet insolite qui est vite devenu très concret : le premier engin de 13 m de long, transformé en dortoir en quelques jours seulement, a été présenté ce vendredi près de Carquefou, près de Nantes.

Un camion frigorifique transformé en abri pour SDF
Un camion frigorifique transformé en abri pour SDF - J. Urbach/ 20 Minutes

Alors qu’au bout de 12 ans, les camions frigorifiques n’ont plus l’autorisation d’acheminer de la marchandise, les véhicules restent en général sur les bras des responsables des sociétés de transport. Certains sont revendus à l’étranger, mais aucune vraie filière de recyclage n’existe. Avec Une villa en urgence, le designer nantais Frédéric Tabary compte donc leur inventer une deuxième vie, une fois le système de maintien du froid enlevé. « C’est une caisse parfaitement isolée, étanche, solide, qui offre une surface de 30 m2, explique le président de l’association. On peut y accueillir entre 6 et 12 couchages, mais aussi une salle de bains, équipée d’une douche, d’un lavabo et de WC. »

D’ici à la fin du mois, cette première remorque, offerte par l’entreprise nantaise Ouest Utilitaire, sera confiée à l’association parisienne Aurore, qui y logera huit femmes sans-abri. « On est toujours à la recherche de places supplémentaires, explique une responsable. Ce camion est une solution très innovante, même s’il va falloir désormais trouver le terrain où l’installer, et apprendre à gérer son fonctionnement. » Autonome en eau grâce à des cuves (pour 10 douches par jour), il nécessite juste d’être raccordé à l’électricité.

100 camions d’ici à la fin de l’année

Le projet, lancé il y a à peine trois mois, semble emballer au-delà du monde associatif. Une équipe d’une trentaine de bénévoles s’est déjà constituée, et quelque 70.000 euros ont été levés, grâce aux soutiens de chefs d’entreprise comme l’ancien PDG de Maisons du monde, Xavier Marie, qui a financé les deux premiers camions, à 20.000 euros pièce (aménagement compris).

« Nous avons déjà eu de nombreux contacts avec des collectivités, et nous avons plein d’idées pour faire évoluer le concept, détaille Frédéric Tabary. On est en train de travailler au déploiement de panneaux solaires, à l’installation d’une télé, à la possibilité d’accueillir des familles… Le prochain camion sera équipé de quatre niches pour les chiens, qui sont d’habitude interdits dans les centres d’urgence. »

L’association, qui lance un appel aux dons auprès des professionnels et des particuliers, s’est donné l’objectif de livrer 100 camions d’ici à la fin de l’année, et 400 en 2020. « La situation des sans-abri est consternante et il faut agir, juge Home 311, qui rappelle que la France compte 143.000 personnes à la rue. N’oublions pas qu’aujourd’hui, des gens continuent de mourir dans la rue. »