Nantes: Envoi de 3.000 SMS, vols de sous-vêtements... Le Nantais harcelait ses ex

FAITS DIVERS Un jeune homme de 29 ans a été placé sous contrôle judiciaire pour une affaire de harcèlement...

J.U.

— 

L'envoi d'un SMS. Illustration.
L'envoi d'un SMS. Illustration. — A. Segre - Rex Features Sipa

Il voulait qu’elles reviennent, il a désormais l’interdiction de les approcher. Un jeune homme de 29 ans a été placé en garde à vue et présenté à un juge, jeudi à Nantes, pour une affaire de harcèlement moral sur deux de ses anciennes petites amies. Il a été placé sous contrôle judiciaire en attendant d’être jugé, au mois d’avril.

Ce trentenaire est soupçonné d’avoir envoyé environ 3.000 SMS à l’une d’entre elle sur une période de sept mois, en 2016. La plupart des messages étant restés sans réponse, il a même insisté avec 200 emails, une centaine de lettres et une trentaine de colis postaux, rapporte le  journal Ouest-France.

Vol d’affaires personnelles

Une deuxième jeune femme, âgée de 24 ans, aurait quant à elle été victime de cambriolages. Son ex serait rentré chez elle par effraction pour lui dérober des sous-vêtements et des photos. Selon Presse Océan, il aurait aussi voulu dégrader sa voiture et essayé de suivre son ancienne petite amie à son travail.

Inconnu de la justice, le jeune homme a reconnu une grosse partie des faits.