C'est l'heure du BIM: «Maison de l'horreur», «Veuve noire» et législatives annulées?

ACTUALITE « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B.

— 

Des voisins déposent une peluche devant la «maison de l'horreur» en Californie où treize enfants ont été séquestrés par leurs parents pendant plusieurs années dans des conditions inhumaines.

Des voisins déposent une peluche devant la «maison de l'horreur» en Californie où treize enfants ont été séquestrés par leurs parents pendant plusieurs années dans des conditions inhumaines. — Damian Dovarganes/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

« Maison de l’horreur » en Californie : L’école à domicile au banc des accusés

Comment l’enfer vécu par treize frères et sœurs en Californie a-t-il pu passer inaperçu ? Alors que les époux Turpin, inculpés jeudi, risquent la prison à vie, plusieurs associations dénoncent l’absence totale de garde-fous autour du « homeschooling » (scolarisation à domicile). « En Californie, il n’y a aucun contrôle obligatoire », explique à 20 Minutes Rachel Lazerus, de la Coalition pour une éducation à domicile responsable. Contrairement à la France, il n’y a pas de visite annuelle pour vérifier que le programme scolaire est bien suivi, mesurer les progrès de l’enfant ou contrôler les conditions de vie à domicile.

>> A lire aussi : Les enfants enchaînés pendant des mois sans aller aux toilettes

Législatives: Pourquoi y a-t-il autant d'«irrégularités» constatées lors des élections?

Le Conseil constitutionnel doit publier ce vendredi ses décisions sur des contentieux portant sur quatre scrutins législatifs, dont celui où l’Insoumise Danièle Obono l’a emporté, à Paris, et celui du député des Français de l’étranger M’jid El Guerrab, banni d’En Marche ! après avoir été mis en examen pour violences volontaires en septembre dernier.

Le Conseil aura bientôt fini d’examiner les 297 requêtes contestant les résultats des dernières législatives. Si les juges ont constaté de nombreuses irrégularités et annulé des voix, ils n’ont invalidé que cinq scrutins. L’élection de Manuel Valls a ainsi été validée par l'instance, même si 66 votes ont été écartés en raison « des différences de signature significatives » entre le premier et le second tour. En d’autres termes : il y a des irrégularités, mais pas suffisamment pour conduire à l’annulation.

Procès de la «Veuve noire» de la Côte d'Azur: Patricia Dagorn condamnée à 22 ans de prison

Ses avocats n’ont pas cessé de dénoncer un manque de preuves. Et pourtant. Patricia Dagorn, surnommée la « Veuve noire » a été condamnée ce jeudi à Nice à 22 ans de réclusion criminelle. Elle a été reconnue coupable d’avoir empoisonné plusieurs hommes âgés sur la Côte d’Azur, dont deux sont morts dans des circonstances suspectes.

>> A lire aussi : «La veuve noire de la Côte d'Azur» trouve des réponses à tout (et ajoute parfois des contradictions)