La Bretagne est la région championne du Pacs

FAMILLE Devant les Pays de la Loire et l'Occitanie...

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une union.
Illustration d'une union. — Jean-Loup Gautreau afp.com

Le succès du pacs ne se dément pas. C’est particulièrement vrai en Bretagne où 8 % des couples cohabitant sont pacsés (7 % au niveau national) selon la dernière étude de l’Insee. La Bretagne se classe en tête des régions françaises où l’on se pacse le plus, devant les Pays de la Loire et l’Occitanie.

Le mariage reste la règle

S’il séduit de plus en plus les couples, le pacs reste toutefois très minoritaire. En Bretagne, le mariage reste ainsi la forme d’union la plus répandue chez les couples (73 %), loin devant l’union libre (19 %) et le pacs (8 %).

Sans surprise, ce sont les jeunes qui ont le plus recours au pacte civil de solidarité. En 2016, 24 % des 25-34 ans vivant en couple ont ainsi contracté ce pacte comme forme d’union. Mais même dans cette tranche d’âge, le pacs reste en retrait par rapport à l’union libre (44 % des couples) et le mariage (32 %).

Les cadres y ont souvent recours

A l’échelle de la région, c’est en Ille-et-Vilaine que l’on trouve le plus de couples pacsés (10 %), devant le Finistère (8 %), le Morbihan et les Côtes-d’Armor (7 %). « Ce phénomène s’explique en partie par la proportion plus importante en Ille-et-Vilaine de cadres, de diplômés de l’enseignement supérieur et de jeunes, qui ont davantage tendance à se pacser », précise l’Insee dans son étude.