Carcassonne: Elle ne peut s'empêcher d'adopter des chiens... et les abandonne attachés à un poteau

SOCIETE A Carcassonne, la justice a interdit à une trentenaire de posséder des chiens pendant cinq ans. Elle les adoptait par pulsion puis se révélait incapable de les assumer…

H.M.

— 

Un chien abandonné. Illustration.
Un chien abandonné. Illustration. — G. Broone - Sipa

Adopter des animaux, c’est bien, s’en occuper, c’est mieux. A Carcassonne, un juge vient d’interdire à une femme de 33 ans, qui vit entouré de perruches et de chiens et de chats, de posséder des animaux de compagnie pendant une durée de cinq ans. Car, selon L'Indépendant, ses élans affectifs étaient de courte durée.

>> A lire aussi : Animaux de compagnie: Les refuges toujours saturés malgré une légère baisse des abandons en 2017, selon la SPA

La prévenue, repérée par une l’association Les vagabonds du Lauragais et visée par une plainte de la SPA, a abandonné au moins trois chiens en l’espace d’un an et demi. Guidée par une pulsion, elle se les procurait le plus souvent sur LeBonCoin, puis, incapable de les assumer, elle les abandonnait attachés à un poteau, en espérant que quelqu’un viendrait les délivrer.

Vendredi, lors de son procès, la trentenaire ne s’est pas présentée. Condamnée à s’abstenir dorénavant de toute adoption, elle doit aussi verser 200 euros de dédommagement à la SPA.