VIDEO. Produits contaminés Lactalis: La grande distribution convoquée à Bercy ce jeudi soir

SANTE Le ministre de l'Economie a fait le point sur les enquêtes concernant le rappel de produits contaminés à la salmonelle...

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire — Sierakowski/Isopix/SIPA

Bruno Le Maire a fait un point ce jeudi sur les enquêtes en cours concernant le rappel des produits contaminés à la salmonelle Lactalis lors d’une conférence de presse. Les acteurs de la grande distribution doivent être reçus ce jeudi soir à 18h30 à Bercy, a indiqué Bruno Le Maire, afin de renforcer les procédures de retrait des produits. Il doit également recevoir ce vendredi matin la direction de Lactalis, entreprise qu’il a jugée « défaillante ».

Le ministre de l’Economie a également indiqué que d’après des résultats transmis ce matin à son ministère, sur les 2.500 contrôles exécutés par la répression des fraudes au cours des dernières semaines, 30 grandes surfaces, 44 pharmacies, deux crèches, 12 hôpitaux et trois grossistes seraient en possession de lots contaminés.

>> A lire aussi : Comment les lots contaminés aux salmonelles ont-ils pu rester dans les rayons?

Cinq groupes de grande distribution (Leclerc, Carrefour, Système U, Auchan, Casino) ont reconnu avoir vendu des produits Lactalis qui auraient dû être retirés de la vente.

11.000 tonnes de produits rappelés

« Cette affaire est grave elle a donné lieu à des comportements inacceptables qui devront être sanctionnés », a déclaré le ministre qui a sévèrement tancé la direction de Lactalis.

Il a ainsi rappelé avoir dû signer lui-même le 9 décembre un arrêté demandant la suspension de la commercialisation des laits infantiles et le rappel de quelque 600 lots, soit 11.000 tonnes.

Trente-cinq nourrissons contaminés

Bruno Le Maire a indiqué avoir transmis ces résultats au ministère de la Santé afin que tous les produits concernés soient écartés. Il a également annoncé que 2.500 contrôles supplémentaires de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) seraient effectués dès la semaine prochaine.

Cette conférence de presse intervient après l’annonce par des distributeurs de la vente de produits concernés par la contamination à la salmonelle. Au moins 35 nourrissons ont été atteints de salmonellose en France après avoir consommé un lait ou un produit d’alimentation infantile fabriqué dans l’usine de Craon.