VIDEO. Retour sur la « tuerie de Nantes » et sa cavale en 15 dates après l'arrestation d'un homme à Glasgow qui pourrait être Xavier Dupont de Ligonnès

CHRONOLOGIE Un homme qui pourrait être Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté à l'aéroport de Glasgow, vendredi, après huit ans de cavale

Frédéric Brenon

— 

Xavier Dupont de Ligonnès et les membres de sa famille.
Xavier Dupont de Ligonnès et les membres de sa famille. — AFP / Police judiciaire
  • Les corps d’Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants avaient été découverts le 21 avril 2011 à Nantes.
  • Le principal suspect, Xavier Dupont de Ligonnès, avait pris la fuite quinze jours plus tôt.
  • Un homme a été arrêté vendredi à l'aéroport de Glasgow, en provenance de Roissy.
  • Dans un premier temps, la police a estimé qu'il s'agissait de Xavier Dupont de Ligonnès
  • C'était une fausse piste

RECTIFICATIF : cet article mis à jour le 11 octobre 2019 a été modifié après que des informations du Procureur de Nantes ont mis en doute l'identité de l'homme arrêté.  Ce dernier n'était en effet pas Xavier Dupont De Ligonnès

Nous avons également publié ultérieurement cet article donnant plus de détails sur 

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : Comment en est-on arrivé à croire à une fausse piste ?

C’était l’une des personnes les plus recherchées de France. Et c’est en Ecosse que Xavier Dupont de Ligonnès a finalement été retrouvé vendredi, après huit ans de cavale. Suspecté du meurtre de sa femme et de ses quatre enfants à Nantes, en 2011, il a été arrêté à l’aéroport de Glasgow, selon une information du Parisien confirmée par 20 Minutes, en provenance de Roissy.

Il voyageait sous une fausse identité et a été confondu par ses empreintes digitales. Si les circonstances de son interpellation soulèvent de nombreuses questions, son arrestation devrait permettre d’apporter des réponses aux zones d’ombre entourant la « tuerie de Nantes ». Retour sur l’affaire en 15 dates clés.

1er et 2 avril 2011 : Xavier Dupont de Ligonnès achète du matériel de bricolage et de la chaux vive (retrouvée plus tard sur les cadavres ensevelis) dans deux magasins de l’agglomération nantaise.

4 avril 2011 : Xavier Dupont de Ligonnès téléphone à l’employeur de son épouse pour le prévenir de son absence pour « maladie ». Le collège des enfants Anne et Benoît est également averti de leur « maladie ». Le soir, Thomas Dupont de Ligonnès et son père dînent dans un restaurant à Avrillé, près d’Angers.

Entre le 3 et le 5 avril 2011 : Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants sont tués par arme à feu, victimes d’une « exécution méthodique », selon le procureur de Nantes. Thomas pourrait avoir été assassiné après les autres. Tous ont été drogués avant de mourir, révèlera l’autopsie.

8 avril 2011 : Une lettre dactylographiée apparemment écrite par Xavier Dupont de Ligonnès est expédiée à plusieurs membres et proches de la famille. Il est annoncé aux destinataires que la famille nantaise est partie en urgence aux Etats-Unis, sous une nouvelle identité, dans le cadre d’un programme fédéral de protection des témoins, le temps que se déroule un procès lié à « un trafic de drogue international ».

10 avril 2011 : Les clés de la maison familiale nantaise sont déposées dans le boîtier du compteur EDF à l’intention d’un ami chargé de récupérer plusieurs affaires.

Nuit du 12 au 13 avril 2011 : Xavier Dupont de Ligonnès dîne et dort dans une auberge classée 5 étoiles au Pontet (Vaucluse). Il paie la nuitée avec la carte bancaire d’Agnès de Ligonnès, le dîner et le petit-déjeuner avec une carte à son nom.

13 avril 2011 : Avertie par plusieurs signalements du départ étrange des Dupont de Ligonnès, la police visite une première fois le domicile nantais. Elle ouvrira, le 19 avril, une enquête pour disparition inquiétante.

14 avril 2011 : Xavier Dupont de Ligonnès est filmé, à 17h15, par la caméra d’un distributeur de billets de Roquebrune-sur-Argens (Var) où il a retiré 30 euros avec une carte bancaire.

15 avril 2011 : Après une nuit passée dans un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens (Var), Xavier Dupont de Ligonnès quitte une première fois l’établissement, vers 10h, en voiture. Il y revient vers 16h, gare sa Citroën C5 sur le parking, puis s’en va, à pied. Il porte sur le dos une housse pouvant potentiellement contenir une carabine.

Un corps découvert dans le jardin de la famille Dupont de Ligonnès est évacué de la maison à Nantes, le 21 avril 2011.
Un corps découvert dans le jardin de la famille Dupont de Ligonnès est évacué de la maison à Nantes, le 21 avril 2011. - F. ELSNER / 20 MINUTES

21 avril 2011 : Les corps d’Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants (Arthur, Thomas, Anne, Benoît) sont retrouvés par la police sous la terrasse du domicile familial, recouverts de gravats, de terre et de chaux vive. Les dépouilles des deux labradors de la famille sont également déterrées.

28 avril 2011 : Obsèques religieuses d’Agnès, Arthur, Thomas, Anne et Benoît à Nantes.

Obsèques d'Agnès, Arthur, Thomas, Anne et Benoît Dupont de Ligonnès à Nantes.
Obsèques d'Agnès, Arthur, Thomas, Anne et Benoît Dupont de Ligonnès à Nantes. - F.Perry/AFP

28 avril 2015 : Des ossements humains et quelques objets (facture de 2011, journal…) sont retrouvés dans une forêt près de Fréjus (Var). L’ADN établira quelques jours plus tard qu’ils n’appartiennent pas à Xavier Dupont de Ligonnès.

24 juillet 2015 : Une journaliste travaillant pour l’Agence France presse à Nantes reçoit une lettre manuscrite signée Xavier Dupont de Ligonnès où il est écrit « Je suis encore vivant. De là jusqu’à cette heure ». Une photo d’Arthur et Benoît accompagne le courrier. Après enquête, la police estime qu’il s’agit probablement d’un faux.

9 janvier 2018 : La police intervient dans le monastère Saint-Désert-des-Carmes (Var) où deux témoins assurent avoir aperçu un moine ressemblant fortement à Xavier Dupont de Ligonnès. Il s’agissait en fait d’un sosie.

11 octobre 2019 : Xavier Dupont de Ligonnès est repéré par les policiers à l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle avant l’embarquement mais ils n’ont pas eu le temps d’intervenir et préviennent Interpol. A son arrivee à Glasgow, il est contrôlé, et selon la police anglaise, ses empreintes correspondent.

20 secondes de contexte

Vendredi 11 octobre dans la soirée, la police écossaise a annoncé avoir arrêté Xavier Dupont de Ligonnès à l’aéroport de Glasgow (Ecosse). 20 Minutes s’est fait confirmer cette information auprès de sources policières françaises. Samedi, à 13 heures, des tests ADN pratiqués par des experts de la justice française sur l’homme arrêté à Glasgow ont démontré qu’il ne s’agissait pas de Xavier Dupont de Ligonnès, en cavale depuis huit ans.

Depuis vendredi soir et l’annonce de cette arrestation, 20 Minutes est resté prudent et a vérifié chacune des nouvelles informations publiées.