Un homme soupçonné du meurtre de sa compagne mis en examen pour «homicide volontaire» dans le Nord

JUSTICE L'homme de 28 ans est accusé d'avoir battu à mort sa compagne dans la nuit de mardi à mercredi au domicile du couple...

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration gendarmerie.
Illustration gendarmerie. — JAUBERT/SIPA

Un homme soupçonné d’avoir tué sa compagne de 32 ans en la rouant de coups à Bauvin (Nord) a été mis en examen vendredi pour « homicide volontaire », a-t-on appris samedi de sources concordantes.

L’homme de 28 ans est accusé d’avoir battu à mort sa compagne dans la nuit de mardi à mercredi au domicile du couple, a indiqué la gendarmerie à l’AFP confirmant une information de La Voix du Nord. Il aurait demandé au fils de la victime d’appeler les secours le mercredi matin, quand sa compagne était déjà morte.

Il aurait demandé à un témoin de mentir

Le suspect aurait également demandé au fils de sa compagne, âgé d’une quinzaine d’années, de mentir aux enquêteurs en affirmant que les deux hommes avaient quitté le domicile après la « bagarre » et que ce n’est qu’à leur retour qu’ils avaient constaté le décès de la femme, ont relaté les gendarmes.

« Le mis en cause, à l’issue de l’enquête de flagrance, a été présenté » vendredi au parquet de Lille « qui a ouvert une information pour homicide volontaire avec la circonstance aggravante que la victime était sa concubine, subornation de témoin et pour des faits antérieurs de violences habituelles », a indiqué le parquet de Lille. Il a été mis en examen sous ces qualifications et a été placé sous mandat de dépôt, selon cette même source.