Notre-Dame-des-Landes: Edouard Philippe reçoit une dernière fois les élus locaux avant de trancher

AEROPORT Maires, présidents d’agglomérations, de conseils départementaux, dirigeants régionaux, députés et sénateurs se succéderont auprès du Premier ministre à Matignon…

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe.
Le Premier ministre Edouard Philippe. — Facebook Edouard Philippe

C’est l’ultime consultation. Edouard Philippe entame ce vendredi un dernier et vaste tour de table pour échanger avec les élus locaux concernés par le très controversé projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, avant que l’exécutif ne tranche définitivement d’ici à la fin du mois.

Maires, présidents d’agglomérations, de conseils départementaux, dirigeants régionaux, députés et sénateurs se succéderont auprès du Premier ministre à Matignon pour faire valoir leurs positions dans ce dossier ultrasensible, auquel Emmanuel Macron a promis d’apporter une réponse rapidement.

L’évacuation du site, quelle que soit l’option retenue

Les élus de Loire-Atlantique -qui ouvrent le bal- d’Ile-et-Villaine et du Morbihan (reçus eux lundi), du Maine-et-Loire, de Mayenne et de Vendée (mardi), ainsi que le bureau du syndicat mixte aéroportuaire (vendredi 12) vont être entendus « sur leur conception de ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas faire mais aussi sur la façon dont ils interprètent le rapport demandé au mois de juin », remis mi-décembre, qui propose de choisir entre « le réaménagement de l’actuel aéroport de Nantes Atlantique » et « le développement d’une nouvelle plateforme aéroportuaire », a expliqué ce mercredi le Premier ministre.

>> A lire aussi : Le gouvernement va renoncer au projet, est convaincu Hollande

Cette « phase ultime de concertation », destinée à nourrir le choix final de l’exécutif, permettra aussi d’évoquer l’évacuation du site de Notre-Dame-des-Landes, qui sera ordonnée quelle que soit l’option retenue, a promis Edouard Philippe

La majorité des élus locaux en faveur du projet

Le rapport des trois médiateurs, qui éclaire d’un jour nouveau l’hypothèse d’un réaménagement de l’aéroport existant, sera vendredi sous le feu des critiques de plusieurs élus.

>> A lire aussi : Le rapport est rendu, des contentieux sont encore en cours

Des dix députés du département (9 LREM, 1 MoDem), six ont clairement affirmé leur soutien au nouvel aéroport, deux s’en remettent à la décision de l’exécutif et deux autres s’affichent contre (François de Rugy et Sarah El Haïry). Parmi les cinq sénateurs, seul l’écologiste Ronan Dantec est opposé au projet.