Week-end de Noël: Bazar dans les gares, les voyageurs accusent la SNCF de surréservations

TRANSPORTS Ce week-end de Noël tombe en même temps que le premier week-end de vacances scolaires…

Manon Aublanc

— 

Des passagers attendent leur train à la gare Montparnasse, à Paris, pendant une panne, le 31 juillet 2017.
Des passagers attendent leur train à la gare Montparnasse, à Paris, pendant une panne, le 31 juillet 2017. — Lionel Urman/SIPA

Difficile de garder l’esprit de Noël dans ces cas-là. En ce samedi 23 décembre, près d’1,7 million de passagers étaient attendus dans les gares. Une énorme affluence qui a occasionné des difficultés, et notamment dans les gares parisiennes.

>> A lire aussi : Routes, gares, centres commerciaux… Il y a beaucoup de monde partout (restez chez vous)

A la Gare de Lyon, la gare d’Austerlitz ou encore la gare de Bercy, plusieurs problèmes de surréservations de trains ont été signalés. S’ajoutent à cela des retards, des suppressions de trains ou encore des conditions de voyages limites. Sur Twitter, les internautes n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement.

Les voyageurs connaissent habituellement les trains qui partent en retard, mais aujourd’hui certains n’ont pas pu monter, le train est parti avec 20 minutes d’avance car… il était complet.

Certains internautes s’étonnent des voitures « qui n’existent pas ».

La SNCF n’a pas tardé à réagir, arguant qu’il s’agissait d’une « journée particulière » et que « cela fait des années qu’il n’y avait pas eu en même temps le début des vacances et le week-end de Noël », a-t-elle expliqué la SNCF à nos confrères du Parisien. « Ces difficultés concernent les trains pour lesquels la réservation n’est pas obligatoire. » Ainsi, « comme chaque année, de nombreuses personnes n’ayant pas réservé se sont présentées pour embarquer à bord de trains déjà complets. »