Accident à Millas: Les familles de victimes en veulent à l’Etat pour sa brutalité

DEUIL Les parents d’enfants morts dans l’accident entre un train et un car scolaire ont été choqués par le manque de compassion lors de l’annonce des décès…

B.C.

— 

Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Millas le 21 décembre 2017
Cérémonie d'hommage aux victimes de l'accident de Millas le 21 décembre 2017 — Pascal RODRIGUEZ/SIPA

Brutalité de l’annonce, manque de compassion, maladresses administratives… Les parents des six collégiens tués lors de l’accident entre un train et un bus scolaire à Millas  sont en colère, et réclament d’être reçus par le préfet  afin qu’il leur présente des excuses au nom de l’Etat français.

>> A lire aussi : Attention, des fausses images du passage à niveau à Millas circulent sur Internet

Selon leurs témoignages, recueillis par France Info, les parents de victimes pourraient s’organiser en association pour faire valoir leur point de vue et avoir accès au dossier de l’enquête. Par ailleurs, ils dénoncent l’enchaînement de faits, après l’accident, espérant que si une telle situation devait se reproduire, les parents de victimes n’aient pas à subir pareil prise en charge.

Manque de tact

Les parents des collégiens morts racontent qu’ils ont dû attendre jusqu’à une heure du matin le soir de l’accident avant d’apprendre de manière brutale et froide le décès des enfants. Par la suite, le collège leur a envoyé des notifications d’absence injustifiée de leurs enfants, et même des bulletins scolaires.

Ils racontent également qu’une déclaration du procureur en charge de l’enquête les a empêchés de voir une dernière fois leurs enfants avant que leurs cercueils ne soient fermés.