Un homme condamné à douze ans de prison pour avoir tenté d'immoler par le feu son ex-compagne

JUSTICE L'homme avait déversé une bouteille de 1,5 litre remplie d’essence sur son ex-compagne... 

20 Minutes avec AFP

— 

L'homme a été interpellé par la police.
L'homme a été interpellé par la police. — Philippe Huguen

Un homme a été condamné ce vendredi par la cour d’assises du Val-d'Oise à 12 ans de réclusion pour avoir versé de l’essence sur son ex-compagne et tenté d’y mettre le feu en 2015 à Argenteuil, a-t-on appris de source judiciaire.

Joaquim Goncalves Ramos, 36 ans, était jugé pour tentative d’assassinat mais la cour n’a pas reconnu la préméditation, il a donc été condamné pour tentative de meurtre. Le parquet avait requis 15 ans de prison.

La victime « appelait au secours » depuis des années

Le 11 mai 2015, il avait suivi son ex-compagne qui accompagnait leurs deux enfants de 3 et 5 ans à l’école, avec son nouveau conjoint. « Elle s’était rendue à l’école accompagnée car elle avait été harcelée tout le week-end par son ex-compagnon, d’avec qui elle était séparée depuis quatre ans. Il venait d’apprendre sa nouvelle relation », a dit à l’AFP l’avocate de la victime, Fanny Lopes.

>> A lire aussi : Elle demande de ne pas fumer dans le bus, les ados tentent de l'immoler

Sous prétexte de lui rendre le téléphone qu’il lui avait subtilisé, l’accusé était alors monté à l’arrière de leur voiture. Sur la route, il avait sorti de son sac à dos une bouteille de 1,5 litre remplie d’essence l’avait déversée sur la femme de 35 ans. Selon elle, il aurait ensuite tenté à plusieurs reprises d’actionner un briquet avant que le compagnon ne l’immobilise.

« Ma cliente est satisfaite car, enfin, il a été reconnu coupable. Ça faisait des années qu’elle appelait au secours, qu’elle disait qu’il allait la tuer, et personne ne l’entendait », a réagi Me Lopes.

L’avocat de l’accusé n’était pas joignable vendredi en fin d’après-midi.