La sécurité renforcée pour Noël avec 100.000 effectifs mobilisés

SOCIETE Les préfets ont la possibilité d’établir des périmètres de protection pour sécuriser les lieux d’affluence...

20 Minutes avec AFP

— 

Un policier patrouille au Trocadéro, en face de la tour Eiffel.
Un policier patrouille au Trocadéro, en face de la tour Eiffel. — Jacques Brinon/AP/SIPA

Près de 100.000 effectifs de sécurité (policiers, gendarmes et autres militaires) seront mobilisés dimanche et lundi pour assurer la sécurité des fêtes de Noël, alors que la menace terroriste reste élevée, a annoncé vendredi le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

« Pour assurer la sécurisation des 24 et 25 décembre, ce sont 54.000 policiers, 36.000 gendarmes, et 7.000 militaires de l’opération Sentinelle, soit un total de 97.000 effectifs des forces de sécurité, qui seront mobilisés sur l’ensemble du territoire », indique le ministre d’Etat dans un communiqué.

241 morts depuis 2015

Les préfets ont la possibilité d’établir des périmètres de protection pour sécuriser les lieux d’affluence à l’occasion de la plus populaire des fêtes chrétiennes, qui célèbre la Nativité du Christ. Ce sera le cas aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

>> A lire aussi : Le terrorisme devient le premier sujet de préoccupation des Français, devant le chômage

Depuis 2015, les attaques djihadistes ont fait en France 241 morts. Un prêtre, le père Jacques Hamel, avait été égorgé en juillet 2016 dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen. En juin dernier, un homme se présentant comme « soldat du califat » avait blessé à coups de marteau un policier sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame.