C'est l'heure du BIM: Rebelote en Catalogne, étoiles à neutrons et police de proximité

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B.

— 

Des électeurs pro-indépendance en Catalogne, le 21 décembre 2017.
Des électeurs pro-indépendance en Catalogne, le 21 décembre 2017. — Tetsu Joko/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Catalogne : Puigdemont salue une victoire indépendantiste « que personne ne peut discuter »

L’impasse en Catalogne devrait continuer. Après dépouillement de 99,8 % des bulletins, les trois formations indépendantistes devraient disposer de la majorité absolue avec 70 sièges sur 135 au parlement régional. Aussitôt, le dirigeant séparatiste catalan en exil Carles Puigdemont a salué « un résultat que personne ne peut discuter ». Le Premier ministre espagnol Mariano « Rajoy a perdu le plébiscite qu’il cherchait », et le fait que le camp indépendantiste reste majoritaire est « une claque », a-t-il jubilé devant un petit parterre de militants indépendantistes catalans et de sympathisants nationalistes flamands réunis dans une salle du centre de Bruxelles.

>> A lire aussi : Cinq questions pour comprendre les enjeux de l'élection du Parlement

La fusion de deux étoiles à neutrons, découverte de l’année 2017

Un feu d’artifice cosmique. L’observation de la fusion de deux étoiles à neutrons qui a permis pour la première fois de capter simultanément des ondes gravitationnelles et électromagnétiques, a été désignée découverte scientifique de l’année 2017 par la revue américaine Science. Cette observation effectuée en août dernier « a confirmé plusieurs modèles clé d’astrophysique, et révélé l’origine de nombreux éléments lourds de la matière et vérifier la théorie générale de la relativité d’Albert Einstein comme jamais auparavant », écrivent jeudi les éditeurs de Science.

>> A lire aussi : VIDEO. Une fusion d'étoiles à neutrons observée pour la première fois

Police de sécurité du quotidien: Les acteurs consultés espèrent avoir été entendus

C’est une des grandes réformes d’Emmanuel Macron en matière de sécurité. La police de sécurité du quotidien (PSQ) sera expérimentée dès le mois de janvier dans une quinzaine de villes. Cette nouvelle organisation doit permettre de « construire dans notre pays une société réconciliée, une société rassemblée, une société apaisée », avait expliqué en octobre dernier le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, lors d’un déplacement à la Rochelle. Le gouvernement avait lancé dans la foulée de son annonce une grande concertation auprès des différents acteurs du monde de la sécurité qui s’est achevée mercredi.

>> A lire aussi : Police de sécurité du quotidien: A quoi va ressembler la réforme d'Emmanuel Macron?