Les infos immanquables du jour: Les Iphone, la mannequin Lauren Wasser et divorces chez les députés LREM

INFOS Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 21 décembre... 

Armelle Le Goff

— 

Un iPhone 6 à côté d'un 6 Plus.
Un iPhone 6 à côté d'un 6 Plus. — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Que vous soyez à Châteauroux ou à Fécamp, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : VIDEO. Apple confirme qu'il ralentit les vieux iPhone pour sauver leur batterie

Vous ne rêviez donc pas. Votre vieil iPhone 6, 6S ou 7, tourne parfois au ralenti, et la différence a pu apparaître du jour au lendemain après une mise à jour d’iOS (10.2.1 l’an dernier ou 11.2 cette année). Mais… c’est fait exprès. Après deux jours de polémique, Apple l’a donc confirmé mercredi : oui, il bride parfois le processeur des iPhone ; non, il ne s’agit pas d’obsolescence programmée pour pousser les utilisateurs à changer de téléphone. L’objectif de cette gestion est d’épargner les batteries vieillissantes et d’éviter la mort subite d’un téléphone qui était pourtant à 18 % d’autonomie. L'intégralité de l'article est à retrouver ici. 

L’article le plus partagé du jour : VIDEO. La mannequin Lauren Wasser va devoir être à nouveau amputée après un syndrome du choc toxique

C’est un cauchemar qui ne s’arrête pas. La mannequin Lauren Wasser avait alerté en 2015 sur les risques du syndrome du choc toxique. Cette mannequin, actrice et activiste américaine n’avait plus sa jambe droite. En cause ? Un simple tampon, resté trop longtemps, selon la mannequin. La jeune femme avait alors fait connaître son histoire qui avait fait le tour de la Toile. Dans l’espoir d’éviter à d’autres femmes de subir le même sort. Un article à retrouver là. 

L’article le plus à lire du jour : Crainte de nombreux divorces chez les députés: «Ils croyaient que ce serait facile comme à la télé?»

François-Michel Lambert monte au créneau. Invité sur les ondes de France Bleu Provence ce jeudi matin, le député LREM des Bouches-du-Rhône a déclaré craindre de nombreux divorces chez les députés de sa majorité. Joint par 20 Minutes, il précise sa pensée et regrette surtout l’attitude de certains députés. « Ce que j’ai voulu dire c’est qu’il n’y a rien d’extraordinaire dans nos fonctions. Je ne comprends pas que certains députés se plaignent et je n’apprécie pas leur façon d’aborder le mandat. Ils se sont créé un imaginaire des bars du coin », considère-t-il. Voilà qui est clair.